Gaël Perdriau : “Le programme LR a 20 ans de retard !”


MGaël Perdriau, un quartier de Saint-Etienne, est réputé pour sa candeur et sa liberté de pensée. Liberté qui l’a conduit à critiquer la stratégie présidentielle du parti auquel il appartient, le Parti républicain, et du parti dont il était l’un des vice-présidents dans le processus principal. La liberté a été accordée aujourd’hui après que le chef du parti Christian Jacob a retiré son titre. Gaël Perdriau se décrit ainsi : point En se faisant passer pour (très) agressif, et en critiquant durement ce qu’il appelle la « dérive à droite » du mouvement.

Point: Vous quittez le Parti républicain ?

Gael Perdriau : Mais non! Je vais rester ici. Je n’ai pas été exclu de la fête. Je continue de parler haut et fort contre la dérive de l’idéalisme de droite de LR, que je considère comme au travail et misérable. Pour moi, entre le néolibéralisme de Macron, qui a fait d’énormes dégâts à la France, et le droit à l’identité, qui pense par paresse intellectuelle que tous les maux dont souffre la République sont causés par des étrangers, je suis convaincu qu’il y a un espace politique. .. Le débat sur l’identité nationale initié par Nicolas Sarkozy était une grave erreur qui a ouvert la porte aux interprétations les plus maladroites. Les étrangers, dont nous avons strictement respecté les traditions de la République et ont toujours respecté et toujours accueilli les lois de l’Etat de droit, sont devenus des ennemis potentiels à gouverner. Cependant, ce ne sont pas les étrangers qui accélèrent la faillite du système éducatif, le dysfonctionnement du système médical et le changement de travail.

Lire à nouveauCiotti et Pécresse enquêtent sur deux droits inconciliables

Le programme LR ne vous convient pas ?

Nous restons vulnérables aux suggestions. Peu importe si vous augmentez le salaire minimum de 10 %, repoussez l’âge de la retraite ou passez de 35 heures à 39 heures ou 32 heures. 2 années. Le programme LR a 20 ans de retard. Cela fait un an que j’ai parlé à Christian Jacob, et j’ai publié 20 articles gratuits sur ce sujet dans les médias. Dommage que Valérie Pécrès n’ait pas occupé ce terrain. Ici, il faut envisager de traiter avec 48 millions de Français, ainsi que les 44 000 militants LR qui ont voté pour Ciotti.

Lire à nouveauValérie Pécrès se venge des “femmes blanches”

Comment pouvez-vous rester à la fête si vous ne suivez pas cette ligne ?

Par rapport à la fête, j’ai remarqué que Valérie Pécrès et Xavier Bertrand étaient dans la même situation que lorsqu’ils ont choisi de partir… C’est pourquoi ils sont partis ! C’est exactement ce que je pense de la fête d’aujourd’hui. Et je trouve que c’est vraiment paradoxal que Valérie Pécrès revienne en adoptant la thèse qui a déclenché son départ. Je lui ai dit en faveur du titre du mouvement qu’elle a créé : Elle a remporté la primaire. Maintenant, il doit s’ouvrir. Si vous restez dépendant des lignes de droite, elles seront fixées dans un petit espace. Nous parlons du retour des droits de Pasqua. Mais Eric Shioti n’est pas Charles Pasqua ! Pasqua avait une vision française basée sur la dignité. Eric Shiotti rêve de droits à l’identité et se verra construire un pont pour la combinaison des droits. Nous ne sommes pas dans le même ordre de personnalité.

J’ai été licencié par un cadre de LR en laissant Eric Ciotti créer un parti.

Vous souhaitez assister à la soirée d’Édouard Philippe, Horizons ? Le maire de Nice (ancien LR) Christian Estrosi et le maire de Saint-Germain-en-Laye vous inviteront-ils ?

Ce qui me bloque, c’est que le parti a appelé Emmanuel Macron à voter au premier tour. Si quelqu’un s’oppose à la politique du chef de l’État, c’est moi. Et je continue à faire ça. Je n’aurais jamais pensé quitter la fête dans laquelle j’étais depuis 30 ans. Voir ce qu’il fait m’a fait mal au cœur. Valérie Pecresse a partagé mes convictions avant de rejoindre la ligne Ciotti. J’attends maintenant qu’elle clarifie sa position. Nous tournons le dos à l’héritage de Jacques Chirac, qui a prôné le rallye « dans le respect de notre diversité et de nos valeurs ». Si vous êtes sur cette ligne chiracienne, vous devez établir une ligne rouge entre un LR et l’autre Zemmour et l’Union nationale. Nous devons nous opposer à toute coalition de droits. Je suis surpris de n’avoir entendu aucune réaction de Christian Jacob à ce sujet. J’ai été licencié par un cadre de LR alors que je laissais Eric Shiotti faire la fête sans provoquer de tiques. Maintenant, je me vois comme un combattant de la résistance de l’intérieur. Je ne me compare pas à eux, mais à ces personnalités qui étaient minoritaires dans ce parti, comme Philippe Séguin, qui ne l’a pas empêché de devenir président du parti, ou Nicolas Sarkozy, qui a été hué. de la République par les radicaux.