Gang Phenomenon – “Ces jeunes sont pleins de préjugés”


N.-É.ofiane* a repris sa place dans le groupe. Mais Linda, une éducatrice qui l’a provisoirement éliminé ce matin, ne le quitte plus. Elle s’assoit à sa gauche, l’empêche de parler tout le temps, range son téléphone et met son masque. « J’ai été vacciné le 9 juillet, le lendemain de mon incarcération », raconte un garçon qui se sent dispensé de cet accessoire.

A 16 ans, les décrocheurs ont quelques difficultés à respecter les règles. Les éducateurs disent que Sophian doit faire attention à lui-même et “occuper de l’espace” car il a été victime de harcèlement à l’école quand il était jeune à cause de son poids.

Les murs sont décorés de tableaux.Une dizaine de mineurs primo-délinquants participant à cette “Citoyenneté et Pré…”