Guadeloupe : des agents du GIGN et du Raid ont été dépêchés sur l’île. Une rencontre est prévue autour de Jean Castex ce lundi.

La Guadeloupe fait face à une violente mobilisation des voies sanitaires et des obligations vaccinales des soignants, mais le gouvernement se veut solide. Intervenant ce samedi depuis une cellule de crise interministérielle, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a insisté sur l’envoi de renforts sur l’île, libérant 2.250 policiers et gendarmes. Il a également annoncé l’envoi sur place d’une cinquantaine d’agents du GIGN et du Raid.

Le ministre a déclaré qu'”il y a un obstacle” avant de faire l’inventaire des dernières 24 heures. Des pillages et des blocages ont été enregistrés de cette manière, et la nuit dernière, j’ai entendu un coup de feu à balles réelles. Au total, 31 personnes ont été arrêtées et 5 ont déjà été introduites.

Son collègue d’outre-mer, Sebastian Le Corne, a déclaré lundi soir que le Premier ministre Jean Castex rencontrerait des députés, le président du Parlement de Guadloop et le ministre de la Santé Olivier Véran. Parallèlement, le gouverneur de la Guadeloupe a été habilité à poursuivre le dialogue politique sur l’île.

>> Voir leparisien.fr pour plus d’informations