‘Halloween Kills’ démasque judicieusement Michael Myers – The Hollywood Reporter

[This story contains spoilers to the ending of Halloween Kills.]

Tout comme la bande-annonce a laissé croire aux fans, Michael Myers est en effet démasqué pour le public dans Halloween Tue — et le moment marche parce qu’il n’est pas excessif.

Dans le film, qui a atterri dans les salles et le Peacock Friday, le monstre apparemment imparable Michael Myers (James Jude Courtney) est de retour pour plus de carnage. Le film est le deuxième d’une trilogie qui suit directement le classique de l’horreur de 1978 de John Carpenter.

Essentiellement, Michael poursuit une autre tuerie après avoir échappé à un incendie de maison allumé par Laurie Strode (Jamie Lee Curtis) à la fin de Halloween (2018). En apprenant que Michael est toujours en vie, une foule de citadins se rassemble pour envoyer « The Boogeyman » une fois pour toutes.

Avance rapide vers le point culminant de Halloween tue quand Myers est attiré dans un piège par Karen Nelson (Judy Greer), la fille de Laurie, quand elle est capable de retirer le masque d’un Michael momentanément maîtrisé et de l’utiliser comme appât, l’attirant vers la foule bien armée.

C’est à ce moment-là que les téléspectateurs peuvent voir Michael sans son masque. Le moment est subtil et obsédant, pas un Dark Vador émoussé-Revenir de les Jedi affichage. Fait en prises rapides, il est clair que le visage de Michael est devenu quelque peu défiguré par les coups et le feu, mais ce n’est certainement pas une créature grotesque absurde de type Jason Voorhees. Cela signifie que l’instance ne retire pas les téléspectateurs de l’histoire.

Ce n’est que la deuxième fois que le visage de Michael est exposé au public, la première fois pour une fraction de seconde dans l’original de 1978. La tête de Michael a été montrée, son visage obscurci, dans d’autres Halloween versements.

Halloween Tue met également en vedette Andi Matichak, Will Patton, Thomas Mann et Anthony Michael Hall. Réalisé par David Gordon Green, le film Universal est produit par Malek Akkad, Jason Blum et Bill Block.