Hollande, Bertrand… Qui remportera le grand prix de l’humour politique ?


N.-É.Il a été juge pour le Press Club 2021 et a reçu les Prix de l’humour et de la politique. Jeudi 18 novembre, troisième et dernière série de six “petites phrases” prononcées par des politiques pour récompenser les écrivains les plus bizarres de l’année.

Ce prix a été décerné à Edouard Philippe en 2019. Lorsqu’on lui a demandé si tout était revenu à Matignon, le Premier ministre de l’époque a répondu : En raison de l’épidémie de Covid-19, ce prix n’a pas été décerné en 2020.

Lire à nouveauMacron-Sarkozy : Ce qu’ils se disent en secret

Homme politique de droite : grand gagnant ?

Le jury, présidé par Olivier de Lagarde, rédacteur en chef adjoint de France Info, a retenu le constat suivant :

-Xavier Bertrand, candidat LR à l’élection présidentielle, a déclaré : Si vous ne pouvez pas gagner, c’est la fin de tout le monde. “(((Canards enchaînés, 13 octobre)

-Paris LR Sénateur Pierre Charon : “Xavier Bertrand voulait être hypersonique. Il est subsonique. Il n’a pas franchi le mur du son.” ((((Le Figaro, 4 novembre)

-Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France à la présidentielle : “Je suis fort parmi ceux qui sont sur le point de voter.” (((Parisien, le 4 octobre

-François Hollande, Ancien Président de la République : “Michel Barnier a un prince charmant dans une maison de retraite.” (((Libération, 11 novembre)

-Sandrine Rousseau était candidate EELV à l’élection présidentielle de l’époque et a posé des questions sur les ventes d’armes françaises. « En tant que président de la République, je préfère la paix à la guerre. » (Information française, 21 septembre)

Onze “petites phrases” ont déjà été sélectionnées en mars et septembre. La remise des prix aura lieu le 7 décembre.


L’équipe éditoriale vous conseillera