Il reste beaucoup de travail pour les Canucks après une pré-saison difficile

by Oliver Carr | Last Updated: October 10, 2021

VANCOUVER – Les Canucks de Vancouver ont perdu cinq de leurs sept matchs préparatoires, mais le seul qui comptait – si jamais les matchs préparatoires le faisaient – ​​était leur dernier.

Dans leur dernière et meilleure chance de générer un élan au tableau d’affichage avant le début de leur saison mercredi, les Canucks ont été battus 3-2 à domicile samedi par une équipe des Oilers d’Edmonton qui a laissé les superstars Connor McDavid et Leon Draisaitl et le meilleur défenseur Darnell Nurse à la maison en Alberta. .

Le gardien de la profondeur Stuart Skinner a joué les deux dernières périodes pour les Oilers et a remporté la victoire contre une équipe des Canucks qui avait finalement réuni la quasi-totalité de son alignement prévu dans la LNH.

Une poussée en troisième période a été agréable pour les Canucks, qui tiraient de l’arrière 3-0 jusqu’aux sept dernières minutes, mais la finale légèrement plate était représentative de la pré-saison de Vancouver, qui a été compliquée par plusieurs absences de joueurs clés.

Elias Pettersson et Quinn Hughes ont raté la première moitié du camp avant que le club ne les re-signe pour un deuxième contrat lucratif, et l’ailier de première ligne Brock Boeser a raté la dernière moitié en raison d’une blessure non divulguée qui menace son statut pour le match d’ouverture de la saison de mercredi à Edmonton.

Le défenseur Travis Hamonic a raté tout le camp et reste à la maison au Manitoba pour des « raisons personnelles » liées à la troisième saison de la LNH au milieu de la pandémie de coronavirus. Les attaquants de quatrième ligne et les principaux tueurs au but, Tyler Motte et Brandon Sutter, restent indéfiniment absents en raison de blessures.

Toutes ces pièces manquantes ont empêché l’entraîneur Travis Green de reconstituer le puzzle de son alignement et ont également contribué à l’échec des Canucks à générer l’élan qu’ils voulaient désespérément pour cette saison après la dernière désastreuse.

« Vous ne jouez pas beaucoup avec l’alignement complet, vraiment pas du tout, des gens qui manquent », a déclaré l’attaquant vétéran JT Miller tard samedi. « Vous essayez juste de vous repérer, je pense. Vous voulez gagner ces jeux ; vous essayez juste de former une équipe. Évidemment, plus nous approchons de la fin de la pré-saison, c’est de plus en plus notre effectif (LNH). Nous sommes prêts pour la vraie chose ; Je ne sais pas quoi dire d’autre. Nous voulons juste jouer. Nous voulons retrouver nos gars. . . et je pense que nous sommes ravis d’entrer dans ce bâtiment (à Edmonton) et de jouer contre une très bonne équipe. Ça va être un test génial et un road trip génial pour nous de commencer. »

Les Canucks amorcent ce qu’ils espèrent être une saison de rédemption après la dernière place du printemps dernier avec six matchs consécutifs sur la route.

Ce n’est pas un calendrier idéal pour une équipe à la recherche de traction, car il absorbe une poignée de nouveaux arrivants clés, dont le défenseur Oliver Ekman-Larsson et l’ailier marqueur Conor Garland.

“Je pense que nous avons fait beaucoup de bon travail avec notre groupe”, a déclaré l’entraîneur Travis Green à propos de la pré-saison 2-5-0. « Nous avons travaillé fort probablement plus du côté défensif de la rondelle que par le passé. Je vois beaucoup de choses sur lesquelles nous travaillons en transition vers les jeux, ce que j’aime. Nous avons eu beaucoup de gars hors du camp, ce qui a affecté le camp mais cela n’a pas affecté, je pense, l’enseignement global que nous essayons de faire.

L’équipe devrait s’entraîner lundi et mardi avant de se rendre à Edmonton.

Les Canucks tenteront de générer la cohésion et l’élan dans ces pratiques qu’ils n’ont pas réussi à trouver dans leurs matchs hors-concours.

“Chaque entraînement est important, surtout en début d’année avec une équipe qui a tellement de nouveaux visages”, a déclaré Green. « Nous devons essayer de trouver des lignes. C’est le premier match que nous avons eu près d’un groupe complet. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup créé ce soir, mais je ne sais pas si c’est à cause des lignes ou juste à cause du jeu lui-même.

Les Canucks ont dominé les Oilers 28-18, mais ont généré si peu de pression soutenue et de chances de marquer de qualité que Green a changé ses lignes en troisième période.

Pettersson, qui a débuté le match entre les ailiers Garland et Alex Chiasson, a terminé avec Nils Hoglander et Vasily Podkolzin.

Garland a auditionné lors de la pré-saison avec les centres Miller, Pettersson et Bo Horvat, mais n’a pas encore trouvé de foyer dans l’alignement. Après son arrivée des Coyotes de l’Arizona lors du commerce à succès de juillet, Garland a admis qu’il y avait « certainement beaucoup d’ajustements » pendant la pré-saison. Il a dit qu’il n’avait pas joué aussi bien qu’il le souhaitait.

Sa nouvelle équipe non plus.

« Je sais que j’étais dans une équipe différente, mais nous n’avons joué aucun match de pré-saison l’an dernier et nous avons pris un bon départ », a-t-il déclaré. « Je ne sais pas si (le succès d’avant-saison) est corrélé ; Je suis sûr que si vous gagnez beaucoup, vous vous sentez bien dans votre peau. Mais vous pourriez sortir et perdre le premier match à domicile.

« Ces gars ont vraiment hâte de prendre un nouveau départ cette année et c’est une grosse année pour nous, donc je ne pense pas que nous y penserons. . . trop de matchs de pré-saison qui sortent (mercredi) soir.

Green doit réduire son alignement d’au moins cinq places, plus si l’un des joueurs blessés ou manquants des Canucks doit être pris en compte dans la limite de 23 joueurs. Les capologues des opérations de hockey doivent également décider comment configurer la liste des blessés à long terme pour maximiser l’allègement du plafond salarial. L’ailier Michael Ferland, dont la carrière est probablement terminée en raison de commotions cérébrales, ne devrait pas jouer du tout cette saison.

Et l’équipe doit prendre une décision sur Chiasson, qui a fait ce qu’on lui a demandé lors de son essai professionnel.

La recrue Jack Rathbone, le seul patineur à avoir disputé les sept matchs de pré-saison, en a fait assez pour mériter une place dans le troisième duo défensif de Vancouver. Les joueurs de profondeur expérimentés Phil Di Giuseppe et Justin Dowling semblent également avoir remporté des places dans l’alignement, en partie en raison de leur capacité à éliminer les pénalités, et la recrue Podkolzin a connu sa meilleure semaine de camp à la fin.

Les joueurs sur la bulle comprennent les défenseurs Brad Hunt, Kyle Burroughs, Madison Bowey et Olli Juolevi, le cinquième choix au total de 2016 qui est sujet à des dérogations si les Canucks tentent de l’envoyer dans les mineurs, et les attaquants Nic Petan et Matthew Highmore.

Il y a beaucoup de travail à faire avant mercredi.