“Il veut le voir de là” : feu la jument Christoph Dominici peut créer la surprise à Vincennes

Il y a un an, presque ce jour-là, Christoph Dominichi disparaissait et tombait du mur du parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Si cette tragédie a secoué le monde du rugby, elle a également touché le monde des courses. Le fondateur de l’équipe Brennus, l’aile tournante et le Stade Français du XV de France, étaient amoureux de Trotter.

Avant sa mort, il avait racheté Idylle à Vie à Vincennes (Val-de-Marne) au début de ce quinté samedi après-midi. “C’était la jument de mon fils”, argumente son père, Jean-Marie, avec beaucoup d’émotion dans la voix. Je lui racontais ma passion. Je pensais que ça lui ferait du bien…”

La jument entraînée par Fabrice Soloy a eu du succès à Vincennes le 13 novembre, et était très contente de son chef qui venait de perdre son père il y a quelques jours. Pendant ce temps, Jean-Marie Dominici a observé la victoire familiale du côté d’Hyères (Val) devant la télévision. “On essaie de continuer son aventure, en espérant qu’il verra son trotteur à partir de là.”

Numéro 11, numéro porte-bonheur

Cette passion pour les chevaux n’est pas nouvelle pour la famille Dominici. L’homme de 81 ans a déclaré : Mon élevage est onze élevage. Clin d’œil à mon fils qui porte ce numéro. “Un jour, alors que nous étions invités par Philippe Allaire à prendre beaucoup de photos, il est tombé amoureux de Ready Cash.”

L’athlète se lie alors d’amitié avec Fabrice Souloy et investit dans Idylle à Vie. Par conséquent, le nouveau succès des juments au cours de cette période est considéré comme un grand compliment. “Elle peut jouer un bon rôle”, dit son nouveau propriétaire. Je ne serai pas le samedi, mais viendrai au Critérium des 3 Ans. “”