Immigrants mineurs non accompagnés : le procès de Zemmour commence par un échange enthousiaste

Le candidat présumé à la présidentielle a décidé de ne pas comparaître devant le tribunal correctionnel. »Empêcher le pouvoir judiciaire de devenir un studio de télévision d’information permanent», a montré la veille son avocat Mee Olivier Pardo.

Devant l’audience plénière, la présidente Delphine Chauchis a ouvert la cérémonie et sa cour a déclaré : “Méfiez-vous particulièrement du calme du débat“.

Cependant, la question de la permissivité de certaines parties civiles s’est posée dès les premières minutes.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Une trentaine de personnes ont été constituées dont l’association SOS Racisme, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et la Maison Dépôts. Cependant, il existe également une vingtaine de conseils départementaux. Les mineurs non accompagnés sont pris en charge par l’aide sociale à l’enfance gérée par le département.

Ils sont ici “Faire de la politique“, soutient MePardo.

“”Les trois quarts sont inacceptables, et ils le savent très bien, ils sont juste là pour faire un numéro, pour faire une masse“MeOlivier Baratelli, qui défend le directeur de publication de la chaîne d’information Cnews, l’a tenté avec Eric Zemmour, ainsi que la conférence de presse de la convention.

Deux avocats, Mes Pardo et Baratelli, ont demandé un report de l’audience et affirmé que les conclusions de nombreux civils n’étaient pas arrivées à temps.

“”C’est faux!« Une personne répond de l’autre côté du tribunal. Tout le monde coupe la parole et le président menace de suspendre l’audience.

envoyer à nouveau”Manifestement arranger l’un des accusés“,”C’est une stratégie“Ensuite, nous lancerons MePatrick Klugman au nom de SOS Racisme.”On veut pas que les mots soient jugés et on ne sait plus comment te demander“.

-“”Un autre mot“-

Après un bref ajournement, le président a rejeté la demande de renvoi et le procès s’est poursuivi en raison de problèmes de procédure.

Familier des sorties polémiques et des procédures judiciaires, Eric Zemmour a déclaré avoir été impliqué dans la provocation de haine raciale et d’insultes en réponse à des propos adressés à Cnews le 29 septembre 2020. J’ai été cité à comparaître devant le parquet.

Au cours de l’émission discussion “Face aux informations“Après l’attentat devant l’ancien site de Charlie Hebdo, le chroniqueur a déclaré le mineur non accompagné :”Ils n’ont rien à faire ici, c’est des voleurs, des meurtriers, des violeurs, c’est tout, il faut les renvoyer, il faut qu’ils viennent“.

Sa défense était que M. Zemmour a dit : “Répéter dans une autre langue« Préoccupations exprimées par les autorités concernant les inconduites liées aux mineurs non accompagnés.

Le Conseil de l’excellent audiovisuel (CSA) a infligé une amende de 200 000 € à la chaîne d’information en mars.Incitation à la haine” Lorsque “À la violence“.

Eric Zemmour, 63 ans, a déposé 15 procédures au cours de la dernière décennie. Après avoir été libéré à plusieurs reprises, il a été condamné à deux reprises pour incitation à la haine.

D’anciens journalistes ont été contraints de quitter l’émission phare de Cnews à la mi-septembre en raison des ambitions du président en 2022. Il n’a pas encore déclaré de candidat, mais des sources proches disent qu’il le fera avant la première campagne. La rencontre est prévue début décembre.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Avant l’audience, une vingtaine de jeunes supporters d’Eric Zemmour ont déclaré : “Génération Z», s’est facilement rassemblé devant le court pour déployer le drapeau français.


avis

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo

Chronique

Portrait d'Albert Moukheiber, 8 janvier 2020, Paris, France.Par Albert Moukheiber

Chronique

David Babeles

Le groupe de réflexion L’Express

Le dernier réacteur français a été lancé en 2004.Cécile Maisonneuve est Senior Fellow de l’Institut Montaigne et Conseillère au Centre Énergie et Climat de l’IFRI.