Immigrés mineurs non accompagnés : Zemmour tente de provoquer la haine


N.-É.Il a estimé que le candidat à la présidentielle 2022 Eric Zemmour avait été convoqué mercredi 17 novembre, avant la révision du Tribunal de Grande de Paris. Les polémiques sont invités à commenter les migrants mineurs non accompagnés, décrits dans CNews comme « des voleurs, des violeurs, des meurtriers ».

Cependant, il ne s’est pas présenté à l’audience à 9h30 et était représenté par un avocat, a indiqué l’un d’eux à l’Agence France-Presse. “Il ne sera pas présent pour empêcher la justice de devenir un studio de télévision d’information permanent”, a déclaré Maître Olivier Pardo. La jeune supporter d’Eric Zemmour, Génération Z, a prévu un rassemblement devant la salle d’audience à 8h45.

“Ils n’ont rien à faire ici, ce sont des voleurs, des meurtriers, des violeurs.”

Familier des sorties polémiques et des procédures judiciaires, Eric Zemmour comparaît au parquet pour ses propos sur Cnews le 29 septembre 2020, alléguant qu’il était impliqué dans l’incitation à la haine raciale et aux insultes raciales. J’ai été sommé de le faire. Face aux informations Après l’attentat devant l’ancien site Charlie Hebdo, le chroniqueur a déclaré le mineur non accompagné comme suit : Soyez renvoyés et ils ne doivent pas venir. »

Sa défense estime qu’Eric Zemmour s’est contenté de “répéter dans différentes langues” les inquiétudes exprimées par les autorités concernant les fautes liées aux mineurs non accompagnés. L’audience aurait dû avoir lieu le 8 septembre, mais a été reportée en raison du grand nombre de civils. Une trentaine d’associations se sont constituées, dont l’association SOS Racisme, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et la Maison Dépôts, avec une vingtaine de conseils départementaux et de mineurs isolés non accompagnés pris en charge. Département.

Lire à nouveauFOG-Faut-il faire taire Eric Zemmour ?

Eric Zemmour, 63 ans, a été contraint de quitter l’émission phare de Cnews à la mi-septembre en raison des ambitions du président en 2022. Il ne s’est pas encore déclaré candidat. Selon des sources proches des polémiques, il devrait le faire avant le premier meeting de campagne prévu début décembre.