Immobilier : des prix bas dans certains quartiers de Paris


N.-É.Sur le marché immobilier parisien, la crise sanitaire continue de laisser des traces. Alors que les prix continuaient de grimper, la pandémie a marqué un véritable arrêt des ventes de capitaux, et elle s’est légèrement redressée au troisième trimestre 2021. Selon BFMTV.. Les prix atteints sont loin d’être abordables, mais la hausse semble globalement s’être arrêtée.

À l’occasion, le prix moyen des transactions a fortement chuté dans seulement six provinces. La chaîne a expliqué que le centre (-2,5%), les 20e et 11e (-2,3%) étaient les plus touchés, ainsi que les 14e, 15e et 18e qui ont enregistré une baisse d’un peu plus de 1%. Les prix ont également légèrement baissé dans les 17e, 16e, 10e et 13e arrondissements.

Certaines régions en hausse

A l’inverse, dans le 19e arrondissement de Paris, une hausse des prix d’environ 3,8% a été enregistrée, similaire au 7e arrondissement, par exemple. Les prix moyens dans ces quartiers vont de 14 230 €/m² à 9 410 €/m². Ainsi, les quartiers les plus chers ont tendance à avoir plus de valeur, tout comme les quartiers où les prix au mètre carré sont encore inférieurs à 10 000 € en moyenne. Selon BFMTV, les notaires du Grand Paris estiment que les prix à Paris devraient se stabiliser à un plafond de 10 700 €/m² d’ici janvier 2022.

Lire à nouveauImmobilier : où et à quel prix trouver le bonheur ailleurs ?


L’équipe éditoriale vous conseillera