Infraction : Amazon et Apple condamnés à 200 millions d’amendes en Italie

Le genre concurrentiel de l’Italie a « imposé une sanction de 68,7 millions d’euros aux sociétés du groupe Amazon et aux sociétés du groupe Apple 1 pour violation des règles de concurrence en restreignant l’accès à la plateforme Amazon par certains revendeurs. Nous avons imposé des sanctions de 134,5 millions d’euros. » Produits Apple et Beats . Les deux géants du numérique, régulièrement sollicités, sont également obligés de donner aux détaillants de véritables produits Apple et Beats un accès à leurs plateformes de vente en ligne de manière non discriminatoire.

Selon une enquête initiée par la loi italienne antimonopole, « En vertu de certaines dispositions du contrat signé le 31 octobre 2018, les revendeurs officiels et informels des produits Apple et Beats utiliseront la plate-forme Amazon. Il est désormais possible d’interdire et d’autoriser la vente de Produits Apple et Beats. Ce marché est le 101e de la Convention opérationnelle de l’UE uniquement pour Amazon et certains vendeurs individuellement et discriminatoires. Il viole l’article. “

Selon la police militaire italienne, l’enquête a également permis d’établir la “volonté” des deux sociétés d'”introduire une limite purement quantitative sur le nombre de revendeurs” afin d’augmenter leurs bénéfices. Ce comportement est encore plus grave au regard de la loi antitrust italienne, car Amazon “représente au moins 70 % des achats d’électronique grand public sur les sites de commerce électronique en Italie”.

Des amendes « disproportionnées et injustifiées », selon Amazon

La loi antitrust italienne précise que la jurisprudence de la Cour de justice de l’UE stipule qu'”un système de distribution compatible avec les règles de concurrence est basé sur des normes de nature qualitative et non discriminatoire et est égal à tous les revendeurs potentiels. Rappelons qu’il doit être appliqué. ” ..

L’enquête sert également de modèle “pour les autorités nationales de la concurrence d’Allemagne et d’Espagne, qui ont engagé des procédures similaires”, assure l’officier italien de la police de la concurrence.

Dans des déclarations séparées, les deux groupes ont déclaré qu’ils feraient appel. “Pour nous assurer que vous achetez un produit authentique, nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires revendeurs et avec les forces de l’ordre, les douanes et les commerçants pour ne vendre que des produits Apple authentiques. Nous avons une équipe d’experts dans le monde entier pour veiller à ce que “, déclare Apple. . , Nie la tricherie. Amazon n’était pas d’accord avec cette décision et considérait l’amende “disproportionnellement injuste”, déclarant : “Grâce à cet accord, les clients italiens ont plus que doublé les avantages du catalogue pour obtenir les derniers produits Apple et Beats. Vous pouvez le trouver dans le magasin. Bonnes affaires et expédition plus rapide.”