Irak : le mariage d’une fillette de 12 ans sème la confusion

Marwan Obedy a déclaré à l’AFP qu’il avait saisi un tribunal près de Bagdad.Mariage non enregistré“Parce qu’elle est”Ne peut pas se marier à cause de son jeune âgeSelon Me Obeidi, le procès a été reporté au 28 novembre.

Légalement, l’âge du mariage est de 18 ans en Irak, à l’exception de l’union de 15 ans, qui est autorisée avec le consentement parental ou judiciaire, selon l’ONG Save the Children.

“”Les mariages religieux ne sont pas autorisés“En dehors d’un cadre”Cependant, ce type d’union est encore régulier et peut être formalisé en payant une amende.», Un rapport récent décrit une ONG.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Avant l’audience, 12 militantes d’ONG féministes irakiennes ont manifesté devant la salle d’audience et dressé des pancartes.Le mariage des mineurs n’est pas autorisé” Aussi “Le mariage de mineurs est un crime contre l’enfance“.

“”Une fille de 12 ans n’a pas l’âge légal pour prendre les décisions qui détermineront son avenir.Critique l’Organisation irakienne pour la liberté des femmes (OWFI) et blâme les unions religieuses qui semblent s’être formées dès l’âge de neuf ans.

Les ONG demandent également l’abolition de l’article 398 du Code pénal.Si le violeur épouse la victime, le violeur peut échapper à la peine“.

La mère, qui a refusé de révéler son nom, n’a eu aucun contact avec sa fille Isler et a accusé son ex-mari de l’avoir kidnappée. Elle a assuré à l’AFP que sa fille était une “victime”.râpé“.

Les mariages précoces ont encore lieu en Irak, en particulier dans les environnements conservateurs ou ruraux.

Une division du ministère de l’Intérieur, “Police sociale irakienne“Des personnes chargées d’affaires allant de la violence à l’égard des femmes au chantage en ligne se sont rencontrées fin octobre.”Fille, son père et son mari“.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

“”Elle (fille) lui a assuré que le mariage avait eu lieu avec son consentement, sans l’y obliger.», selon un communiqué qui précise l’équipe.J’ai vu un contrat religieux (de mariage) dans lequel un mineur s’est marié“.


avis

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton

Journal libéral

"Si ce n'est pas faux quand de nombreux économistes prestigieux viennent dire que c'est le bon moment pour emprunter aujourd'hui, ils s'expliquent pour la mauvaise raison."Considérez Alan Madran.Alain Madelin