“Je suis pris en otage par Possum” : la police demande de l’aide


Un Un intrus pas comme les autres. À Dunedin, en Nouvelle-Zélande, des jeunes femmes étaient en proie à de petits animaux. Le petit animal rapporte qu’elle lui a sauté dessus en rentrant chez elle. Horaires quotidiens d’Otago.. Au moment de l’incident, un étudiant de troisième année qui déchargeait sa voiture avait du mal à penser qu’il avait été attaqué par un chat. C’était en fait… Possum. Les marsupiaux n’ont pas abandonné si facilement, et lorsqu’il a évacué sur le balcon, il l’a poursuivie et l’a empêchée de sortir.

Les faits remontent au dimanche 14 novembre, lorsque l’histoire est devenue la page d’accueil de la presse néo-zélandaise. N.-É. Horaires quotidiens d’Otago La jeune femme explique qu’elle a dû appeler la police pour se débarrasser des petits animaux qui auraient été offensants. “Je suis prise en otage par Possum”, aurait-elle déclaré au téléphone. À ma grande surprise, des policiers envoient une patrouille chez lui.

Opossum est de retour dans la réserve naturelle

Le sergent Craig Dinissen est arrivé sur les lieux quelques minutes plus tard, accompagné d’un autre policier. Une intervention unique dont il a parlé dans un journal néo-zélandais.

Les deux policiers ont rapidement trouvé Opossum. Il a sauté dans l’un d’eux et a perdu connaissance avant de le mettre dans une cage de coffre de voiture de police. Le criminel en otage a ensuite été emmené en toute sécurité dans une réserve naturelle loin des humains, “pour l’empêcher de harceler les autres”.