Jean Castex positif, les premiers enfants vaccinés en Israël… les dernières informations sur la pandémie

Un peu moins d’un an après le président de la République, le Premier ministre a aussi le Covid. Jean Castex, victime de la cinquième vague de pollution, a été testé positif à la maladie lundi soir, provoquant une quarantaine pour son homologue belge Alexander de Crew et quatre ministres des rizières. Le matin, tout le monde s’est réuni à Bruxelles pour une réunion sur le thème de la sécurité. Pendant ce temps, la Guadeloupe est en forte tension entre émeutes, pillages et attaques contre les personnels de santé. Dans ce cadre, Israël a commencé à vacciner les enfants à l’âge de cinq ans.

  • Jean Castex positif au Covid-19

Le Premier ministre, d’abord annoncé dans le cas contact, a vu son test Covid positif lundi soir. L’hôte de Matignon a souffert de “légers symptômes”, notamment de “légères toux”, dans la soirée, selon ses collaborateurs. Les démarches de Jean Castex “seront coordonnées dans les prochains jours afin qu’il puisse poursuivre ses activités pendant qu’il est isolé”, a indiqué Matignon.

Cinq responsables belges, dont le Premier ministre Alexander de Crew, qui a assisté à une réunion de travail avec lui dans la matinée à Bruxelles, ont passé le test PCR et sont restés en quarantaine jusqu’à ce que le résultat du test soit négatif, selon le rapport. .. gouvernement belge. A noter que Jean Castex était accompagné de la ministre de l’Intérieur Florence Parly, du ministre de la Justice Gérald Darmanin, du secrétaire d’Etat européen Eric Dupond Moretti et de Clément Beaune.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Matignon a finalement révélé que Jean Castex n’avait pas vu Emmanuel Macron depuis la réunion ministérielle de mercredi matin. Agé de 56 ans, le chef du gouvernement français a été vacciné au printemps, a reçu une deuxième injection d’AstraZeneca à partir du 19 juin et a pu bénéficier d’un rappel de vaccination le 19 décembre. Jusque-là, il n’avait jamais été testé positif.

  • En Guadeloupe, une situation “très explosive”

Le président Emmanuel Macron a assuré lundi à la province française de Guadeloupe (Caraïbes), où les défis sanitaires ont dégénéré en une grave crise sociale, la “solidarité” d’un pays confronté à une “situation extrêmement explosive”. ”

Des renforts de police du continent ont participé au démantèlement de la barricade, mais la poursuite des violences a cessé d’accepter des élèves à l’école, au collège et au lycée lundi.

Dans le même temps, l’ARS Guadeloupe a condamné l’agression physique de professionnels de santé dans un communiqué. Selon le service de santé communautaire, les médecins ont visé la tempe avec un fusil à la sortie des gardiens des urgences, un obstacle. Le personnel infirmier a été victime de la tentative de détournement de voiture.

  • Vaccination de 5 ans en Israël

Israël a lancé lundi soir une campagne de vaccination anti-covid pour les enfants âgés de 5 à 11 ans, ce qui en fait l’un des premiers pays à réduire l’âge d’accès aux vaccins pour freiner les pandémies.

Pour lancer cette nouvelle campagne, le Premier ministre Naftali Bennett devra vacciner mardi matin son plus jeune enfant dans une clinique à l’extérieur de Tel-Aviv, a annoncé son service.

  • Adolescence : le vaccin Pfizer “100%” est efficace après 4 mois

Selon la société, le vaccin Covid-19 de Pfizer âgé de 12 à 15 ans est efficace à « 100 % » pendant plus de 4 mois après la deuxième injection, ce qui répond aux futures exigences d’approbation complète des traitements dans ce groupe d’âge. mis à jour. Le vaccin est actuellement autorisé pour une utilisation d’urgence par les adolescents aux États-Unis depuis mai.

  • La pression vaccinale en Allemagne

Le ministre de la Santé Jens Spahn a averti que les Allemands seraient “vaccinés, guéris ou morts” d’ici la fin de l’hiver en raison de l’augmentation actuelle du nombre de pollutions. Évoquant une variante « très, très contagieuse » du Delta, il a appelé les Allemands à se faire vacciner « d’urgence », notamment dans les régions du sud et de l’est. Au taux de vaccination le plus bas (68%) d’Europe occidentale.

Face à la “situation dramatique” causée par la recrudescence des maladies infectieuses, la chancelière Angela Merkel a déterminé que les restrictions actuelles du pays ne sont “plus suffisantes”.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

  • Johnson & Johnson : les autorités réglementaires européennes évaluent l’efficacité des rappels

Lundi, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a évalué une demande de l’Institut Johnson & Johnson visant à permettre aux personnes de plus de 18 ans dans l’UE d’être boostées avec un vaccin conçu pour le Covid-19. Plus tard, l’UE sera le troisième vaccin à être utilisé pour le rappel de l’immunité des adultes, après Pfizer et Moderna.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner