Jeux olympiques d’hiver 2022 : trois athlètes étrangers testés positifs au Covid-19 sont en quarantaine

Ils sont isolés pour éviter une nouvelle contamination. Des responsables chinois ont déclaré jeudi que trois athlètes étrangers participant à l’épreuve test avant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin avaient été mis en quarantaine après un test positif.

Le comité d’organisation a indiqué la semaine dernière que l’un d’entre eux, Toboggan ou Toboggan, avait été testé positif à son arrivée à l’aéroport début novembre. Puis un autre membre de son équipe était dans la même situation.

Asymptomatiques, les deux athlètes ont été admis dans un hôtel de quarantaine et n’ont pas été hospitalisés. Leur pays d’origine n’a pas été divulgué.

2000 personnes autour du site événement test

Le responsable du comité d’organisation, Zhao Weidong, a annoncé jeudi qu’une troisième personne avait été placée dans la cellule. Il est également membre de l’équipe Toboggan et est en contact étroit avec les deux précédents.

Environ 2 000 étrangers, athlètes et personnel de soutien ont participé à l’épreuve test sur le site prévu depuis le mois dernier sans attendre le début du tournoi, qui se tiendra du 4 au 20 février.

La Chine, qui a connu une épidémie fin 2019, a pratiquement éradiqué l’infection en prenant des mesures drastiques. Malgré quelques foyers sporadiques, le total officiel publié ce jeudi est associé à 35 nouvelles pollutions à l’échelle nationale. Cependant, pour les Jeux olympiques, le pays a intensifié ses mesures de précaution.

Test quotidien avec des sportifs dans la bulle

Les athlètes étrangers doivent être vaccinés ou mis en quarantaine pendant 3 semaines avant d’entrer en Chine. Tout est examiné quotidiennement et vous ne pouvez pas laisser une bulle de santé, y compris le village olympique et les sites d’événements. Les autorités continueront de “sélectionner les personnes, les équipements et l’environnement”, a déclaré Zhao Weidong.

Mercredi, Pékin a imposé de nouvelles restrictions à toute personne arrivant dans la capitale et a exigé un test Covid de moins de 48 heures, quel que soit le lieu d’origine du voyageur.

Les vols en provenance d’autres régions du pays ont également été considérablement réduits. Les vols internationaux sont déjà minimisés depuis mars 2020.