Joe Biden envisage un boycott « diplomatique » des JO de Pékin

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi qu’il “envisageait” un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver prévus en février à Pékin pour protester contre les violations des droits humains en Chine. “C’est ce que nous envisageons”, a-t-il déclaré aux journalistes au sujet de la possibilité d’impliquer des athlètes américains et de ne pas envoyer de représentants du gouvernement de Washington à la convention.

Plusieurs faucons républicains ont accusé Joe Biden d’avoir réprimé les musulmans ouïghours dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine, qualifié de “génocide” par le gouvernement américain, lors de compétitions sportives organisées par des athlètes ainsi que des officiels. Encouragez-les à annoncer un boycott complet.

Pourtant, de nombreux élus, dont la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le sénateur républicain Mitt Romney, plaident pour ce boycott diplomatique.

La Chine a vivement protesté lorsque Nancy Pelosi a fait cette hypothèse en mai.

Le Washington Post a rapporté mardi qu’il annoncera bientôt que la Maison Blanche a pris cette voie, citant des sources proches du dossier. Daily a précisé que le président Biden devrait “approuver” cette option, qui lui a été officiellement recommandée par son conseiller fin novembre.

Par ailleurs, la championne de tennis américaine Serena Williams a déclaré ce jeudi soir sur son compte Twitter que la communauté internationale était « bouleversée et choquée » par l’incident de l’ancien joueur chinois Peng Shuai, qui n’avait aucune nouvelle depuis le début. L’actualité de ce mois-ci et la révélation de l’agression sexuelle de l’ancien dirigeant politique chinois Zhang Gaoli.