Jubiler : la cour d’appel rejette la demande de libération de Cédric


VSEdrick Jubiler reste en prison. La chambre d’instruction de la cour d’appel de Toulouse est incarcérée depuis le 14 juin, rejetant une troisième demande de libération du mari de Delphine Jubilalr, principal suspect dans l’enquête visant à élucider la disparition de sa compagne Did. “Le refus de libération a été confirmé par la cour d’appel”, a déclaré à la presse Alexandre Martin, l’un des avocats de Cédric Jubiler, qui a déjà déposé plusieurs plaintes en faveur de la libération du client.

“J’y fais attention. […] A l’issue de l’audience du 11 février, nous exigeons une nouvelle libération”, a réagi Jean-Baptiste Alary, qui prend la défense du plâtrier de 34 ans à partir de fin 2020. Pour la troisième fois depuis son incarcération, les trois avocats du mari de Delphine Jubillar ont demandé la libération du client devant la salle d’instruction de la cour d’appel de Toulouse, faute de preuves suffisantes contre lui…

Delphine et Cédric Jubilar sont en instance de divorce, et les enquêteurs sont convaincus que le mari a été impliqué dans la disparition de sa femme dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Ils soutiennent une thèse sur les discussions violentes chez Kanyak. -les-Mines, dans le Tarn, aurait tué sa femme (33 ans) avant que Cédric ne cache son corps. Le juge d’instruction en charge du dossier a convoqué Cédric Jubiler le 11 février pour un nouvel interrogatoire.

Lire à nouveauAffaire Jubiler : pyjama blanc, pantalon bleu, pull rouge… toujours un mystère