Judo : Alan Schmitt arrêté pour violences conjugales contre la médaillée olympique Margaux Pinot

Margot Pino appelle le 17 ce samedi soir. Le visage d’un médaillé d’or en judo est marqué par un coup. La sportive de 27 ans, double championne d’Europe, raccroche. Peu de temps après, elle a été transportée à l’hôpital Abyssenne de Bobigny. Le médecin pense qu’elle ne peut pas reprendre le travail dans son état. Elle obtient un ITT de 8 jours.

Que s’est-il passé cette nuit-là au logement du couple Judokate à Branmenil ? Au même moment, il s’est saoulé et a arrêté un homme. Alain Schmitt. 38 ans. Ancien membre de l’équipe de France de judo. Lorsqu’il a remporté la médaille de bronze au monde en 2013, il pesait moins de 81 kg.

Depuis, Alain Schmitt est revenu comme entraîneur à la fin de sa carrière de judoka. A l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil Club, il accompagnait le champion. Margo Pino est devenue sa compagne.

Comparution immédiate mardi

Elle a combattu dans deux catégories (-63kg et -70kg). Son dossier est magnifique. La médaille de bronze du monde 2019, deux titres de champion d’Europe (2019 et 2020) et deux médailles d’argent continentales (2017, 2021). Cette nuit-là, elle a évacué avec son voisin et n’a plus été battue.

L’entraîneur a mis fin à sa détention pour violences conjugales ce lundi et a publié un communiqué du parquet de Bobigny, ont indiqué des sources policières. Selon la même source, il doit comparaître immédiatement mardi après-midi.

Ainsi, une agression jugée en quelques jours peut stopper les ambitions d’un homme. Dans une interview accordée au média professionnel “The Spirit of Judo” il y a deux semaines, Alan Schmitt a annoncé qu’il quitterait le Blanc Menil Club pour devenir entraîneur de l’équipe féminine israélienne.

Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, des violences conjugales se sont produites en France en 2020 chez 159 400 personnes de tous genres, dont 139 200 femmes.