L1 : choc Lyon-Marseille interrompu après un nouvel incident visant Peyer

Le match n’a pas repris à 21h45, une heure après l’incident.

Le milieu de terrain marseillais Dimitri Payet s’apprêtait à franchir un cap lorsqu’il a reçu une bouteille d’eau pleine sur le côté gauche du visage, tiré depuis le virage nord du Parc OL de Lyon dans les premières minutes du tournoi.

Le match a été interrompu par l’arbitre Ruddy Buquet et Peyer a été soigné sur le terrain, ramenant les deux équipes aux vestiaires.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

La formation marseillaise a profité d’un corner où son N.10 a touché lorsque le projectile a atterri à côté de lui. Les faits ont été immédiatement rapportés par l’arbitre aux représentants de la rencontre.

Lorsque le calme semble revenu, Dimitri Payet tente de baisser le ballon pour jouer le corner, mais est touché par une bouteille d’eau lancée depuis la tribune lyonnaise.

Le capitaine de l’Olympia est resté longtemps au sol, entouré des joueurs de l’équipe et des membres du staff médical marseillais. Puis il est retourné aux vestiaires et a mis un sac de glace sur la tempe et un autre sur son cou.

-Joli précédent-

Une cellule de gestion de crise a été immédiatement mise en place pour décider de la reprise ou non de la réunion. L’AFP a appris de sources proches de cette cellule, ce avec quoi M. Buke n’est pas d’accord mais pourrait être confirmé par les autorités.

Peyer a été accueilli par un chant insultant lors de l’échauffement et s’est dégagé dès le deuxième tour du supporter de l’OL.

Le milieu de terrain réunionnais avait déjà été touché par une bouteille en début de saison lors d’un match à Nice en août.

Le match a ensuite été interrompu 15 minutes après la fin et a été rejoué le 27 octobre (1-1) à Troyes en salle fermée sur terrain neutre. Le Riviera Club a été sanctionné pour avoir retiré deux points au classement, dont un suspendu.

Après cela, l’OGC Nice a dû jouer quelques matchs dans une salle fermée avant que des mesures de sécurité supplémentaires ne soient mises en place sur l’Allianz Riviera.

En réponse à ces troubles, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Auras a déclaré que les supporters ont accepté de prendre des sanctions en retirant des points au club qui a causé l’incident au stade.

“”Je fais partie de ceux qui pensent que la seule sanction possible pour enrayer cette situation, quel que soit le niveau du joueur, du manager ou du supporter, est un point de pénalité.Seulement elle a vraiment peur“Alors, dit le chef des Gornes.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

La saison 2021/2022 de League One est marquée par de nombreux incidents dans les tribunes. Le jet de projectile a particulièrement blessé le match entre Marseille et le Paris Saint-Germain le 24 octobre au stade Vélodrome.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner

Chronique

Robin Rivaton, essayiste, membre du Conseil d'évaluation scientifique de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapole).Robin Rivaton