La France court après une borne de recharge


N.-É.Si les ventes de voitures rechargeables explosent, le pari du gouvernement de disposer d’un réseau de 100 000 terminaux d’ici fin 2021 n’ira pas loin. Ainsi, selon le baromètre national des infrastructures de recharge accessibles au public établi par l’Avere et le ministère de la Transition écologique, il y avait moins de 50 000 bornes en France au 31 octobre 2021. Dépenser encore 500 M€ sur ce projet, dont 200 M€ à mettre dans leurs poches et prolonger le programme « Advenir ». Déjà reversé de 100 millions d’euros entre 2020 et 2023, le programme vise à financer l’installation de bornes de recharge classiques dans des copropriétés, des parkings ou des routes, pour un coût de 30 %. Couvre de % à 60 %. Installation de la borne. Le ministère a indiqué dans un communiqué qu’un budget de 30 millions d’euros serait spécifiquement alloué pour soutenir la mise en place d’infrastructures de recharge “semi-publiques” auprès des professionnels des services automobiles.

Lire à nouveauIonity accélère le déploiement des bornes ultra-rapides

Station de recharge ultra rapide

“Une chose reste à souligner dans cet effort, c’est que les terminaux sont ouverts au public. D’ici 2025, il y aura une pénurie de 15 000 terminaux pour assurer le bon niveau d’équipements sur le territoire”, a déclaré le ministre des Transports en octobre. Dans le cadre du plan d’investissement « France 2030 », certains appels à projet de bornes de recharge ultra-rapides s’élèveront également à 300 millions d’euros. Une partie de ce montant, 50 millions d’euros, servira à électrifier les poids lourds grâce à des subventions pour la construction de bornes de recharge dédiées. Un appel à projet de 65 millions d’euros avait déjà été annoncé le 19 novembre pour soutenir l’achat de poids lourds et l’installation de bornes.

Lire à nouveauVéhicule électrique : le partage entre Paris et l’Etat

Rassurer le conducteur

La Commission européenne envisage d’interdire la vente de voitures chaudes en 2035, mais les constructeurs français prônent le déploiement de bornes de recharge pour voitures électriques, indispensables pour rassurer les automobilistes. Selon une enquête publiée par AlixPartners fin octobre, alors que le coût d’utilisation d’un véhicule électrique est proche du coût du thermique, la pénurie de bornes est l’un des principaux freins à l’achat, avec l’autonomie et le temps de recharge. Sur l’autoroute, l’équipement des stations-service s’est accéléré ces derniers mois. L’une des deux stations est équipée d’une borne de recharge ultra-rapide, le tout devant être achevé d’ici la fin 2022.