La mort de Jean-Jacques Benex, qui réchauffait les années 80 à “37 degrés le matin”

Le réalisateur est décédé jeudi à son domicile parisien, ont indiqué à l’AFP son frère Jean-Claude, sa femme et sa fille. Il est mort d’une longue maladie.

Pour certains, Beineix c’est”Diva“(1981), César du Nouveau Réalisateur l’année suivante, puis”Lune dans le caniveau» (1983), l’informait-il. Surtout, il se souvenait avoir été insulté à Cannes pour ce dernier film.

Mais la plupart des gens disent “37,2° le matin“(1986) a été vu par 3,6 millions de spectateurs et a depuis acquis le statut de film culte. Il sera rediffusé sur Arte en première partie de soirée du samedi 22 janvier.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

L’histoire de deux créatures dénudées prises par la folie, Betty et Zorg interprétées par Béatrice Dalle, inconnue à l’époque, et la passion horrifiante et dévastatrice entre Jean-Hugues Anglade est une adaptation du roman du même titre de Philippe Djian. . Il a été nominé neuf fois aux César. “37°2 le matinNominé pour l’Oscar du meilleur long métrage international.

“”Zorg et Betty sont orphelins“Réagit à Instagram Béatrice Dalle et se souvient d’avoir tourné comme une seule.”Des plus belles pages de ma vie“.”je t’aime“Elle a encore écrit pour le défunt réalisateur.

Le père Richard a dit : “Diva“, Elle voulait aussi dire”Merci« Au réalisateur : »Ce film a vraiment changé nos vies et a marqué mon enfance.Gardez un souvenir éblouissant“.

Beineix dit “Spectaculaire garantie d’encoche, de style, de méthode, d’obstination“J’ai salué l’ancien président du Festival de Cannes Gilles Jacob.

-“”Écart avec le film“-

Gormont et l’Académie de César lui ont rendu hommage sur Twitter. “”Cinéaste de toutes générations, il a abdiqué devant le fossé qu’il croyait avoir creusé entre lui et le cinéma.Mais on lui doit de très beaux films», a réagi la Sacd (société d’auteurs et compositeurs dramatiques) sur les réseaux sociaux.

Né dans le quartier des Batignolles à Paris, Jean-Jacques Benex a préparé la prestigieuse école de cinéma Idec (aujourd’hui Femis), qu’il avait un peu manquée après avoir commencé ses études de médecine.

Son premier projet le conduit à la publicité. Il réalise notamment un combat multi-diffusé avec AIDS Spot.Ne passez pas à côté“. Après quelques projets, il a décidé de quitter l’industrie.

“”C’est bien d’utiliser son talent pour une cause.“Et la publicité”Ce n’était pas la cause», explique-t-il. Son esthétique reste très en vue auprès de la publicité, et ses détracteurs lui en voudront.

Après “37°2 le matin“Je suis quelques films, mais tous les échecs sont :”Roselyne et le lion” Lorsque “IP5-Île Pakiderm“, La dernière personne d’Yves Montand décédée à la fin du tournage.

En 2001, après neuf ans d’absence, dit-il,Transfert mortel“Un échec tout à fait grave et commercial. En outre, il déclare que ce film lui a contracté une dette importante. Il s’agit du dernier de ses six longs métrages, suivi d’un documentaire télévisé. augmentation(“Enfants roumains“,”Place de Clichy sans complexe“…), sous la bannière de sa société de production, Cargos Films.

Express

Réalisatrice et ancienne actrice pornographique devenue militante féministe obidi, signe de l’éclectisme de Jean-Jacques Benex, elle en a dit beaucoup.triste“Par sa mort qui l’avait”Mettez-vous sur la bonne voieAlors qu’il produisait son premier documentaire avant d’abandonner.


avis

Chronique

François Bazin, essayiste et journaliste spécialisé en politique.François Bazin

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute