La Polynésie française respire, accès aux pilules anti-covid… les dernières informations sur les pandémies

La Polynésie française regarde au bout du tunnel. Le couvre-feu lié à l’état d’urgence et à l’épidémie de Covid-19 a été levé mardi dans ses différents archipels, et les masques annoncés par le haut-commissaire de la République de Papeete ne sont plus pressés à l’extérieur. Dans le reste de l’actualité pandémique, les pilules anti-covid développées par Pfizer ont fait l’objet d’un accord de licence volontaire mardi. Un processus qui devrait permettre à la pilule anti-covid autrefois approuvée de se répandre dans les pays développés et de lutter plus efficacement contre les pandémies qui continuent de faire des ravages.

  • Covid : Fin de l’état d’urgence en Polynésie française

Contrairement aux grandes villes, la Polynésie française s’est terminée avec la dernière vague de pollution au Covid-19. En conséquence, certaines restrictions ont été prises, comme un couvre-feu et le port d’un masque à l’extérieur. L’application de ces contraintes prendra fin mardi. Les cinq archipels polynésiens ne pleureront pas les décès liés au Covid-19 après le 26 octobre. Seuls quatre patients sont encore hospitalisés en réanimation.

Au plus fort de l’épidémie, la structure de tous les hôpitaux était saturée. Le président polynésien Edouard Frich a défendu la mise en place d’un parcours de santé, qu’il a présenté comme une “alternative à l’incarcération”, et a démenti le retour à l’incarcération.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Edouard Fritch a également fait respecter sa loi sur la vaccination obligatoire, qui doit être appliquée à partir du 23 décembre. Malgré l’annonce d’une grève générale par le syndicat local fin novembre, le président s’est opposé à la loi et a déclaré qu’il la maintiendrait « pour le bien du peuple ». La loi impose la vaccination de toute personne exerçant une profession au contact du public.

  • Accord pour promouvoir l’accès mondial aux pilules anti-covid de Pfizer

Le géant pharmaceutique américain Pfizer a signé un accord de licence volontaire permettant la sortie de la pilule anti-covid tant attendue. L’annonce sera faite conjointement par Pfizer et le Drug Patent Pool (MPP) créé par Unite mardi, avec le potentiel d’ajouter un moyen de lutter contre Covid-19 à la palette encore limitée.

Une porte-parole d’Unitide a déclaré : « Les fabricants de médicaments génériques sous-licenciés peuvent fournir du ritonavir, un médicament utilisé contre le virus du sida, à 95 pays, représentant jusqu’à environ 53 % de la population. Je peux le couvrir. Lors des réunions d’information régulières de l’ONU à Elbe Werhusen, Genève.

Début novembre, Pfizer, qui a déjà lancé l’allemand BioNTech, l’un des vaccins les plus efficaces contre le Covid, a indiqué que le médicament antiviral oral PF-07321332 était de 89 chez les adultes à haut risque de développer des formes sévères de la maladie. un effet préventif de %. Risque d’hospitalisation ou de décès, selon les résultats intermédiaires des essais cliniques. Avec cet accord, Pfizer emboîte le pas à son concurrent Merck, qui a signé un accord similaire avec MPP pour son anticovid oral unique, le molnupiravir. Ce dernier montre également une grande efficacité.

  • Troisième dose au Royaume-Uni après 40 ans

Les personnes de plus de 40 ans pourront recevoir une troisième dose du vaccin Covid-19 au Royaume-Uni pour renforcer la protection de la population et éviter la réintroduction des restrictions cet hiver. Les experts JCVI, comité conseillant le gouvernement sur les campagnes de vaccination, ont recommandé d’utiliser le vaccin Pfizer/BioNTech en priorité pour ces injections, ou la moitié de la quantité de Modana sinon. ..

  • Ukraine : Vaccination Récompense Promise

Le président Volodymyr Zelensky a annoncé lundi une compensation pour les Ukrainiens qui avaient été vaccinés deux fois avec le vaccin Covid-19 pour renforcer la vaccination de ses compatriotes majoritairement méfiants. “Chaque personne qui prend deux doses peut toucher 1000 hryvnia”, soit environ 35 euros, pour un montant non significatif dans ce pays, l’un des pays les plus pauvres d’Europe. Annoncé dans la vidéo. Les Ukrainiens sont complètement immunisés.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

  • L’Inde ouvre ses portes au tourisme

L’Inde a rouvert un peu plus ses frontières aux touristes étrangers en provenance de pays ayant des accords mutuels après avoir été fermée pendant 20 mois en raison de la pandémie de Covid-19. Cependant, Rajeev Mehra, président de l’Association des voyagistes indiens, estime que l’arrivée du premier mois n’est que de 5% du niveau d’avant la pandémie.


avis

Chronique

Portrait d'Albert Moukheiber, 8 janvier 2020, Paris, France.Par Albert Moukheiber

Chronique

David Babeles

Le groupe de réflexion L’Express

Le dernier réacteur français a été lancé en 2004.Cécile Maisonneuve est Senior Fellow à l’Institut Montagne et Conseillère au Centre Énergie et Climat de l’IFRI.

Chronique

SharmaniAbnoussé Shalmani