La ville de Lyon coupe le chauffage de la terrasse


N.-É.on vient de dépasser les ambitions écologiques du gouvernement. Grégory Dusset, maire de la capitale gauloise Europe Ecologie-les-Welt (EELV), a en effet interdit “le chauffage en tout genre” en terrasse en fin de vendredi 19 novembre 2021. Annoncé. « Ils sont fixes ou mobiles. Cette mesure doit être mise en œuvre au niveau national en 2022 pour lutter contre les émissions de CO.2, Principalement impliqué dans l’augmentation du réchauffement climatique dû à l’effet de serre.

« Dans le cadre du Programme Climat-Air-Énergie, la ville de Lyon participe à une responsabilité commune pour aller vers plus de consommation d’énergie et de ressources dans les bâtiments et les espaces publics », montre la municipalité dans la presse. C’est un communiqué diffusé par notre confrère le samedi BFMTV.. Grégory Dusset réalise ainsi l’une des promesses phares de sa campagne.

Mesures reportées en raison de la crise sanitaire

Lors de l’examen par la Commission du projet de loi climat du 15 mars, l’agent a repoussé à avril 2022 l’interdiction des terrasses chauffées dans les cafés et restaurants, compte tenu de l’impact de la crise sanitaire sur le secteur. Ce texte était destiné à traduire l’annonce de Barbara Pompiri l’été dernier sur l’interdiction de ces terrasses nuisibles à l’environnement. Plus tard, le ministre de la Transition écologique a indiqué que cette mesure ne s’appliquerait qu’au printemps 2021, déjà en raison de la crise du Covid-19.

Cependant, la commune peut interdire ces terrasses chauffées localement par la loi. Cela vient d’être décidé par Lyon, à l’image de la grande ville de Rennes, qui a d’abord été interdite en France début 2020.

Lire à nouveauClimat : Combien consomme réellement une terrasse chauffée ?