L’Autriche choisit la « grande liberté » – The Hollywood Reporter

by Oliver Carr | Last Updated: October 12, 2021

L’Autriche a sélectionné Super Liberté, un drame carcéral mettant en vedette Franz Rogowski dans le rôle d’un homosexuel allemand arrêté à plusieurs reprises pour « pratiques déviantes » dans les décennies qui ont suivi la Première Guerre mondiale, pour représenter le pays aux Oscars 2022 dans la catégorie du meilleur long métrage international.

Le drame intense de Sebastian Meise, qui a fait sa première dans l’encadré Un Certain Regard de Cannes cette année, se penche sur l’histoire presque oubliée des lois anti-homosexuelles allemandes, des lois datant de 1871 qui ont conduit à la persécution massive et au meurtre d’homosexuels sous le régime nazi. , mais qui est resté dans les livres en Allemagne de l’Ouest après la Seconde Guerre mondiale jusqu’à la fin des années 1960.

Rogowski incarne Hans, condamné en vertu du paragraphe 175 de la loi anti-gay notoire, qui, après la Seconde Guerre mondiale, est transféré d’un camp de concentration pour purger le reste de sa peine dans une prison ouest-allemande. Georg Friedrich joue le rôle de Viktor, un détenu homophobe plus âgé, qui au départ rejette violemment le fait d’être coincé avec Hans. Le film se situe entre plusieurs périodes d’après-guerre, illustrant comment le sentiment anti-gay et la criminalisation de l’homosexualité se sont poursuivis pendant des décennies jusqu’à ce que le paragraphe 175 soit finalement aboli en Allemagne en 1969.

Tiny Austria a fait de son mieux aux Oscars, où le pays a remporté à deux reprises l’honneur international du long métrage, pour le film de Stefan Ruzowitzky Les contrefacteurs en 2007 et celle de Michael Haneke Amour en 2012.

La liste des finalistes pour la catégorie long métrage international aux Oscars 2022 sera dévoilée le 21 décembre. Les nominations seront annoncées le 8 février et la 94e cérémonie des Oscars aura lieu le 27 mars.