Le conseil d’administration de la section locale 600 vote à l’unanimité pour demander l’autorisation de grève de l’IATSE – The Hollywood Reporter

by Oliver Carr | Last Updated: September 27, 2021

Le conseil exécutif national de l’International Cinematographers Guild (ICG), section locale 600, a annoncé qu’il avait voté à l’unanimité pour soutenir le vote d’autorisation de grève à l’échelle nationale de l’IATSE et pour recommander aux membres de voter « Oui ».

Le vote d’autorisation de grève, qui doit se tenir du 1er au 3 octobre, intervient en réponse à l’échec de l’Alliance des producteurs de films et de télévision (AMPTP) et de l’Alliance internationale des employés de scène de théâtre à s’entendre sur une nouvelle base de trois ans. une entente. En cause, des sujets tels que les périodes de repos, les pauses, les salaires, les avantages et la rémunération pour le travail en continu.

A déclaré le président national de l’ICG, John Lindley, dans un communiqué publié dimanche. « Les dirigeants élus de la section locale 600 ont parlé d’une seule voix aujourd’hui au nom des milliers de leurs membres qui sont unis dans leur détermination à obtenir un accord équitable des employeurs qui se sont retirés de la table de négociation.

La directrice exécutive nationale d’ICG, Rebecca Rhine, a ajouté dans un communiqué : « Ce combat concerne les droits fondamentaux et des conditions de travail sûres et saines. Personne ne veut se mettre en grève, mais nous n’avons eu que peu de choix de la part des entreprises qui réalisent des profits records grâce au travail de nos membres, mais qui ne sont pas disposées à traiter ces mêmes travailleurs avec dignité et respect.

Jeudi, Lindley et Rhine ont également envoyé un message aux membres, exhortant à voter « oui ».

Des négociations sont en cours depuis quatre mois sur un nouvel accord de base Producteur-IATSE couvrant 13 sections locales dont la section locale 600 est la plus importante. Le conseil d’administration de la section locale 700 (Motion Picture Editors Guild), qui est également l’une des plus importantes des sections locales concernées, a voté la semaine dernière pour exhorter les membres à voter « oui » au vote d’autorisation de grève.

Un « oui » pour l’autorisation nécessitera au moins 75 pour cent des membres qui votent dans chaque section locale, ce qui serait émis par les votes des délégués. Un vote « oui » donnerait au président de l’IATSE, Matthew Loeb, l’autorisation d’appeler à la grève si la direction décidait qu’il s’agit de la meilleure ligne de conduite.