Le député d’Assange aura le droit d’asile en France

La motion de la résolution a été signée par environ 40 fonctionnaires élus de tous bords et “La France ne peut pas garder le silence“Face au sort des Australiens”Victime de harcèlement judiciaire, mais en réalité politique“De Washington.

Le texte est signé par de nombreux élus de gauche, mais de la majorité, et certains de droite.

François Rufin (LFI), l’un des initiateurs, a déclaré lors d’une conférence de presse, “Libre de ce vrai combattant“, Jean Lassalle (Groupe Libertés et Teritoire) qui met en valeur le caractère”Douloureux, dramatique, mais aussi exceptionnel« Dans sa situation.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Le chef des insoumis français Jean-Luc Melenchon, candidat à la présidentielle de 2022 et partisan de longue date d’Assange, a déclaré que s’il était élu, il le ferait “Naturaliser“.

“”Seule la France peut sauver Julien“J’ai lancé mon père, John Shipton, qui s’est rendu à Paris pour les saluer.”Aide et soutien« agent français.

Stella Morris, une avocate qui a eu deux enfants alors qu’elle était recluse à l’ambassade d’Équateur à Londres, a également voyagé pour voir la vie du fondateur de WikiLeaks.À risque“.

Pour être discutée en séance au Palais Bourbon, la résolution est mise à l’ordre du jour par le Gouvernement ou sa majorité, ou “Le bon endroit“Réservé à un groupe minoritaire, mais aucune procédure ni date définitive n’ont encore été fixées.

Parmi les signataires figurent le patron communiste et candidat à la présidentielle Fabien Roussel, Cédric Villani, un ancien LREM aujourd’hui non inscrit, ou encore le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde.

Le sujet des lanceurs d’alerte est un projet de loi visant à renforcer leur protection, qui sera discuté mercredi au parlement. Le Groupe LFI a indiqué qu’il exige que cette protection soit étendue aux lanceurs d’alerte étrangers.

Julian Assange a été arrêté par la police britannique en avril 2019 après avoir passé sept ans à l’ambassade d’Équateur à Londres, où il a été évacué sous caution.

Les juges de la Haute Cour de Londres diront dans les semaines à venir s’il faut soutenir ou annuler le refus de remettre des Australiens condamnés à 175 ans de prison aux États-Unis en créant des centaines de milliers de documents confidentiels.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Assange est détenu depuis deux ans et demi dans la prison plus sûre de Belmarsh au Royaume-Uni.


avis

Chronique

Nicolas Buzou (P. CHAGNON / COCKTAIL SANTÉ)Nicolas Buzo

Chronique

Portrait d'Albert Moukheiber, 8 janvier 2020, Paris, France.Par Albert Moukheiber

Chronique

David Babeles

Le groupe de réflexion L’Express

Le dernier réacteur français a été lancé en 2004.Cécile Maisonneuve est Senior Fellow de l’Institut Montaigne et Conseillère au Centre Énergie et Climat de l’IFRI.