Le journaliste Danny Fenster détenu en Birmanie retourne aux États-Unis


VS’La fin du long procès de Danny Fenster. Un journaliste américain a retrouvé un proche à l’aéroport JFK de New York, mardi matin 16 novembre.Reporter, rédacteur en chef du magazine frontière birmaneA été libéré de prison, gracié en Birmanie, détenu pendant six mois et condamné à 11 ans de prison pour objection particulière.

Danny Fenster était très maigre, mais souriant, il était habillé avec l’ancien diplomate et homme politique américain Bill Richardson lors d’une escale à Doha la veille. Ce dernier travaillait à sa libération. De son côté, le journaliste de 37 ans pensait être “incroyablement” rentré en Amérique. “J’attends depuis longtemps. C’est le moment que j’imagine depuis longtemps. C’est plus que ce que j’aurais pu imaginer”, a-t-il déclaré dans un terminal de l’aéroport de New York, notamment à l’AFPTV. avant.

Lire à nouveauImpossible d’asile de Birmans en Thaïlande

11 ans de prison

Le rédacteur en chef Danny Fenster, l’un des principaux organes d’information indépendants du pays, a été arrêté en mai alors qu’il tentait de quitter la Birmanie. Depuis lors, il est détenu dans la tristement célèbre prison d’Insein à Rangoon, avec de nombreux prisonniers politiques. La semaine dernière, il a contesté, incité une association illégale et a été condamné à 11 ans de prison pour avoir enfreint la loi sur les visas.

Libéré lundi, il devait comparaître mardi devant le tribunal pour terrorisme et sédition, et encourait la réclusion à perpétuité pour ces deux nouvelles charges. Cependant, selon un communiqué de l’administration birmane, il a été gracié « pour des raisons humanitaires » après des négociations entre Bill Richardson et deux messagers japonais.


L’équipe éditoriale vous conseillera