Le nageur en quad Théo Curin traverse avec succès le lac Titicaca


Un Paris réussis. Le nageur de l’Agence France-Presse Théo Curin, 21 ans, a terminé à 3800 mètres d’altitude, samedi 20 novembre, au carrefour du lac Titicaca, arrivant sur l’île de Los Uros au Pérou, à 122 km du point de départ de la Bolivie. France Presse. presse. Après une méningite soudaine, Théo Curin, amputé de quatre membres à l’âge de six ans, a réussi cet exploit en dix jours avec deux autres athlètes français.

Il s’est jeté dans les eaux glacées du lac le 10 novembre sur la plage du village de Copacabana, en Bolivie. “C’est beaucoup d’émotions. Je ne m’attendais pas à ce que cela se produise car il y a tellement de monde sur la plage”, avait-il déclaré à l’époque. Originaire de Lunéville dans l’est de la France, le jeune homme a terminé quatrième du 200 m nage libre aux Jeux paralympiques de Rio 2016 et est devenu le double vice-champion du monde.

Stage intensif dans les Pyrénées

Il était accompagné de deux coéquipiers, les anciens nageurs Malia Metella (39 ans) et Matthew Witboe (27 ans). Le nageur dit avoir été inspiré dès son plus jeune âge par Philippe Croisson, l’auteur de quatre amputés au carrefour historique de la natation de la Manche en 2010. En plus de l’altitude, le Trio-Pyrénées, qui s’était entraîné sur le lac de Matemale depuis plus d’un an, a dû affronter le froid dans ce domaine de 8 562 km2. Les athlètes ont tiré et nagé un bateau fait d’ordures dans le but de diffuser le message de respect de l’environnement. Ils mangeaient et dormaient à bord.

Lire à nouveauTheo Klin : “Je ne suis pas un super-héros”