Le PDG d’Endeavour, Ari Emanuel, dit “non” à l’achat d’UTA – The Hollywood Reporter

by Oliver Carr | Last Updated: September 29, 2021

Le PDG d’Endeavor, Ari Emanuel, a déclaré que, malgré l’acquisition à succès d’ICM par CAA, Endeavor ne cherche pas nécessairement à rejoindre la frénésie d’achat dans l’espace.

Interviewé par Kara Swisher lors de la Conférence Code à Beverly Hills, Emanuel a été interrogé directement s’il poursuivrait UTA à la suite de l’accord CAA-ICM. “Non, nous n’en avons pas besoin”, a répondu Emanuel.

Interrogé sur l’accord CAA-ICM, Emanuel a déclaré: “Je pense que ce qu’ils ont acheté, c’était essentiellement cinq incroyables scénaristes de télévision … Ils ont acheté une très bonne entreprise de livres et une très bonne entreprise de football en Europe.”

Il a également déclaré que l’accord “validait” la stratégie d’Endeavour lors de sa fusion avec WMA. “Ils viennent juste d’y arriver 13 ans plus tard … Mazel tov”, a-t-il ajouté.

Il a également défendu les activités de représentation d’Endeavor, repoussant l’idée que la société l’ignore au profit de l’UFC ou de ses autres entreprises.

“Je vous dirais que nous sommes la plus grande agence”, a déclaré Emanuel. « Notre activité de représentation, depuis 10 ou 11 ans, connaît une croissance à deux chiffres chaque année depuis 10 ans. C’est une partie très importante de notre entreprise, et c’est le moteur principal de la croissance de notre entreprise. »

Il a également fait valoir qu’Endeavor continue d’être important pour ses clients, d’autant plus que le nombre de services de streaming continue de croître et que le pouvoir de la célébrité pour diriger d’autres entreprises augmente.

“Je pense que nous ajoutons en fait de la valeur à leurs rêves ou à leurs désirs, qu’il s’agisse de créer une société de production, de produire, de parrainer”, a déclaré Emanuel. “Ils [streaming services] tous ont besoin de plus de contenu, et il y a un appétit vorace pour plus de contenu. De là où je suis assis, mes clients se portent très, très bien, et ils continueront à très bien faire.