Le père de Boris Johnson accusé d’avoir touché deux femmes


VS’C’est une nouvelle polémique que Boris Johnson aurait bien fait.Comme BBCStanley Johnson, le père du Premier ministre britannique, a été accusé de contacts abusifs par deux hommes politiques. La représentante conservatrice Caroline Nokes a affirmé que lorsqu’elle avait 31 ans, l’ancienne députée européenne “l’avait frappée aussi fort que possible” lors de la convention conservatrice de 2003 à Blackpool. Interrogé par Sky Channel sur l’acte, Stanley Johnson a déclaré que Caroline Nokes “n’a aucun souvenir”.

Le père de Boris Johnson a regretté l’Anglais élu de la BBC, estimant qu’il devrait « avouer et s’excuser », et « je pense que tout le monde serait choqué si quelqu’un le frappait aux fesses. C’est la réalité. À un moment crucial, Caroline Nokes faisait campagne pour Romsey dans le Hampshire lors des élections de 2005 pour que Stanley Johnson se présente pour Teignbridge dans le Devon. “Je n’ai pas réagi et j’en ai honte. Maintenant, je vais probablement le faire”, a-t-elle ajouté.

Lire à nouveauPourquoi BoJo est un cauchemar

Stanley Johnson a également été visé par des journalistes politiques

Suite à la révélation, les journalistes politiques et correspondants britanniques Nouvel homme d’État, Ailbhe Rea a annoncé sur Twitter que Stanley Johnson tâtonnait lors de la réunion du Parti conservateur de 2019 à Manchester. “Nous remercions Caroline Nokes, en particulier du père du Premier ministre, d’avoir blâmé quelque chose que nous n’avons pas tous à endurer”, a-t-elle souligné. Dans ce cadre, Downing Street a refusé de commenter et n’a pas indiqué si une enquête aurait lieu.

Lire à nouveauLuc de Barcent-Boris Johnson et le sac de frappe européen