L’Elysée, un étudiant de la mauvaise écologie ? –Point


« NSessieux, vous êtes entraîneur ! ici ! » : Apporter cette réplique culte du chef des seigneurs Cruchot à ses subordonnés Gendarmerie new-yorkaise Du point de vue de la consommation d’énergie, il peut bien faire face aux habitants de l’Elysée.Enquêtes menées par les revues écologiques demain Il révèle une situation particulièrement vaste et énergivore. En 2017, Macron a gagné en promettant une présidence moderne et réformiste. La France dans les « pays émergents » et la « croissance sélective » pour se débarrasser des « crépines thermiques », notamment grâce à de gros plans d’investissements dans les bâtiments publics. Mais qu’en est-il de la performance écologique du Président de la République dans différents lieux ?

Lire à nouveauFiltre thermique : pourquoi la loi risque-t-elle d’augmenter les émissions de CO2

Augmentation entre 2018 et 2020

Du glorieux Palais de l’Elysée au Palais de l’Alma, environ 32 460 mètres carrés sont partagés par 800 fonctionnaires au service du Président via les bureaux de l’Hôtel Mariney et de la rue de l’Elysée. Au total pour 2020, les coûts de chauffage et d’électricité seront respectivement de 345 159 € et 412 881 €. Équivalent à 2 246 602 kWh et 278 463 litres de mazout. D’après le label DPE (Energy Performance Diagnosis), les faibles performances de l’Elysée correspondent au Niveau E-sur une échelle de A à G. Selon le journaliste et auteur de l’étude, Gérard Leclerc, ce niveau correspond « aux caractéristiques architecturales et techniques des sites peu performants classés monuments historiques » (simple vitrage, ventilation naturelle par pénétration, faible niveau d’isolation etc.).

Lire à nouveauQuand l’écologie était une idée de droite…

Malgré les travaux d’amélioration de ces performances, il y aura une augmentation de la consommation globale entre 2018 et 2020. Pour les émissions de carbone liées à cette consommation, l’Elysée a été classée F et les émissions sont d’environ 70 kg/m². Cela a également augmenté depuis 2018. .. Selon le bureau d’études MayaSustainableConstruction, les chiffres de chauffage sont proches des normes des bâtiments classés aux XVIIIe et XIXe siècles. Cependant, la consommation électrique est trop élevée. « Il n’y a pas de stratégie ou de trajectoire neutre en carbone à ce jour », explique Jello Gibert du think tank La Fabrique Écologique. Et ce malgré un rapport du ministère de la Transition écologique de 2013 affirmant « un rôle de modèle pour les bâtiments appartenant aux établissements publics ».

“Ça s’est fait un peu dans le sursaut”

Ni le Grenelle de l’Environnement sous le président Sarkozy ni la COP21 sous les Pays-Bas n’ont suffi à ouvrir le problème embêtant de la rénovation écologique de l’Elysée. En 2016, le président Hollande a déclaré que « la république doit être solennelle si elle veut être respectée ». Les travaux de rénovation de l’écosystème sont arrivés tardivement. Gérard Leclerc explique qu’il ne comprend pas ce “retard incroyable” des occupants de l’Elysée qui sont encore chauffés au fioul. Il représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre, tout en étant moins de 5 % des 1 500 copropriétés parisiennes, ou logements. “Alors, c’est un bâtiment du XVIIIe siècle, et il faut tenir compte du fait qu’il y a peu de solutions. Actuellement, des travaux sont en cours, mais il manque de maquette, c’est tout de même, mais étonnant. C’est ce qu’a dit le journaliste.

Lire à nouveauPour Macron, l’écologie doit être “acceptable par les Français”

Retour sur terre

Au-delà du bilan écologique contrasté, cette “Enquête investiguée par la Comptabilité thermique de l’Elysée” montre ce “décalage très symbolique entre discours politique et réalité”. La triste passion entre les Français et leur élite n’est pas nouvelle. La crise du Covid-19 a déjà souligné des divisions sociales profondes, mais il est plus que jamais nécessaire de montrer l’exemple. Il est peut-être temps pour celui que l’on surnommait Jupiter d’exiger un retour sur Terre, tant le mauvais Premier ministre a fait un geste barrière et l’Elysée est un peu trop gâchée.