Les blessures « AGT » de Jonathan Goodwin comprennent des os cassés, des coupures et des brûlures