Les français jouent de plus en plus aux jeux vidéo


UUne étude du syndicat mondial des experts du jeu vidéo, publiée mardi 23 novembre, souligne que près de 73 % des Français déclarent jouer aux jeux vidéo au moins occasionnellement. Les éditeurs de logiciels (ventes) et les pratiques de jeux vidéo se sont intensifiés depuis l’incarcération continue. Ainsi, le pourcentage de Français qui jouent au moins une fois par an a augmenté de 2 points. Ainsi, au total, au moins 38 millions de concitoyens ont mis la main sur le contrôleur au moins une fois dans l’année. Année.

La part des joueurs réguliers qui s’entraînent au moins une fois par semaine a augmenté de 6 points à 58%. « 2021 est une année encore meilleure que 2020 », l’année où la montée en puissance des jeux vidéo a été entérinée par la pandémie de Covid-19 et le confinement résume à l’AFP le représentant général de Sell Nicolas Vignolles. “Non seulement beaucoup d’entre eux jouent, mais les gens qui jouent y passent de plus en plus de temps”, poursuit-il. Les enfants en particulier voient le temps de jeu hebdomadaire (calculé sur les 7 jours précédant l’enquête) passer à 7,1 heures. Il reste stable pour les adultes en 5,4 heures.

Lire à nouveauLa vie de bureau bouleversée après le Covid ?

“C’est un médium explosif et avec un fort aspect communautaire. On se connecte pour trouver des amis et jouer avec eux”, souligne Vignoll.

Ainsi, 61% des gamers déclarent que les jeux vidéo peuvent créer du lien social, et un tiers, notamment les plus jeunes gamers, se sentent appartenir à la communauté. Cet aspect est amené à évoluer avec l’arrivée attendue de l’univers virtuel, facilité par Metaverse, Facebook et autres géants du web. Il y a aussi un aspect familial puisque 77 % des parents déclarent désormais jouer avec leurs enfants. C’est 11 points de plus qu’en 2020.

Les jeux vidéo restent une activité de détente personnelle, voire des jeux solitaires dits “casual” (tables, cartes, puzzles) dans les jeux mobiles et de plateforme où les avatars doivent se déplacer dans un environnement bidirectionnel. C’est un signe. Éviter les obstacles est le plus pratiqué, surtout par les femmes.

L’enquête a été menée en ligne du 6 au 27 septembre, ciblant 4 016 personnes de plus de 10 ans.

Lire à nouveauGeek Planet-Game Battles sur Nitendo Switch