Les funérailles nationales du président du Parlement européen à Rome

Le président italien Sergio Mattarella et le Premier ministre Mario Draghi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel sont l’un des anciens journalistes et les honneurs de longue date de l’eurodéputé.

La garde d’honneur a accompagné l’arrivée du cercueil recouvert du drapeau de l’Union européenne à la cathédrale Sainte-Marie, l’ange et la martyre.

Des milliers de personnes ont fait la queue jeudi pour dire au revoir à la dépouille de David Sassoli au Parlement romain.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Parmi les autres personnes présentes aux funérailles figurent le Premier ministre français Jean Castex, la France assurant à tour de rôle la présidence de l’UE, et l’Espagnol Pedro Sanchez en tant que sénateur et vice-président italien, ainsi qu’un certain nombre de ministres.

La cérémonie est de la télévision publique RAI “Chao David“.

“”David Sassoli était un grand Européen et un ami incontournable de la France.J’ai bien connu David Sassori pour avoir interagi avec lui à plusieurs reprises l’année dernière.“, a déclaré à l’AFPTV le Premier ministre français Jean Castex.

“”Je salue cet homme, je salue son intelligence, son grand savoir-faire.J’ai été très choqué par sa brutalité et la rapidité de sa mort“, Il ajouta.

M. Sassoli est décédé tôt mardi dans un hôpital du nord de l’Italie et a été hospitalisé le 26 décembre.Complications graves du dysfonctionnement du système immunitaire“.

Son mandat de deux ans et demi à la tête de l’organe législatif de l’UE devait se terminer ce mois-ci.

Le président par intérim du Parlement européen est désormais la vice-présidente superlative de Roberta Metsla, une politicienne maltaise qui a succédé à M. Sassoli.

Express

Mme Von der Leyen a décrit la mort de David Sassori comme suit :Triste journée pour l’Europe“Et M. Draghi l’a accueilli.”Un symbole de profond pro-européen (…), d’équilibre, d’humanité et de générosité“.


avis

Chronique

Christophe DonateurChristophe Donateur

Chronique

Chronique des donateurs Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristophe Donateur

Chronique

Sylvain Chute

Chronique

Nicolas Bouzou identifie trois grandes batailles cette année.Nicolas Buzo