Ligue 1 : Paqueta gagne Montpellier, l’OL s’approche du podium

Lyon est revenu dimanche sur les pelouses de Ligue 1 pour 90 minutes ininterrompues, à 300 km au sud du Group Ama Stadium, où l’OL n’a pas pu disputer les JO avec un malheureux lancer de bouteille dimanche dernier. L’Olympique Lyonnais a débarqué à Montpellier avec l’incident OL-OM en tête, mais soulagé de la pression européenne après un nouveau succès en Ligue Europa à Brøndby (1-3) jeudi. Le temps timide de League One.

Choses dont il faut se rappeler

Les Rhodoniens ont perdu deux fois lors des trois derniers matches de championnat et ont repris leur progression en remportant le terrain (0-1) à Erotes. Lucas Paquetá brille depuis le début de la saison, reprenant le costume de X Factor dans l’équipe et marquant le sixième but de la saison (17e) dans la tête. Par ailleurs, les Brésiliens, qui ont remporté 2 passes décisives depuis le début du championnat et sont indispensables sur 19 matchs de L1 et de Ligue Europa, ont participé à 10 buts (6 buts, 4 passes décisives).

Tout n’était pas parfait pour la dame de bureau et a dominé le jeu, mais a fait beaucoup de reculs, surtout dans l’acte 2. Anthony Lopes était sauvé dans la surface par sa barre sur un pied plat de Florent Mollet (9e). Le gardien sauvait significativement les tentatives incontrôlées du même Moret (57e), et Marogst était contraint d’effectuer un retour décisif pour empêcher Stephy Mavididi de reprendre dans la surface (43e).

Pourtant, après s’être fait voler le meilleur joueur, Téji Tedy Savanier, et banni à Rennes samedi dernier (2-0), Montpellier (11e), qui a été interrompu, a poussé fort sans trouver de failles, 5 J’ai admis la troisième défaite dans le journée. En revanche, pour Lyon, son sixième succès précieux cette saison lui a permis de réaliser le septième grand saut à quatre longueurs de la troisième marche lorsque l’OGC Nice montait sur le podium de la rizière.

Joueur : Paqueta, jouant quelle que soit sa position

Contrairement aux deux dernières sorties en championnat, Peter Bosz pariait devant le post-spécialiste Islam Slimani. Déplacer Lucas Paquetá à droite de ce 4-2-3-1 a permis aux Brésiliens de plonger facilement vers l’axe, leur donnant plus de liberté dans le jeu, notamment lors de la première période. L’international Auriverde est à sa juste place, et ce n’est pas un hasard si les matchs de Lyon penchaient plutôt favorablement. Si Jonas Omlin n’avait pas été détendu depuis longtemps et pensait avoir vu un tir croisé qui l’avait déjà emporté (15e), Paqueta était bien placé dans la surface et a repris la volée de Slimani repoussé à la barre. 17ème). Les Brésiliens ont montré qu’ils sont impitoyablement attirés par le but cette saison, qu’ils soient utilisés en 10 ou en faux 9 ou d’un côté.

Nombre : 30

Lyon a inscrit 63 buts au total lors de 30 des 31 derniers matchs de Ligue 1 (hors récent OL-OM) sur deux saisons. Lyone a gardé le silence lors du match contre Angers le 15 août (0-3).