Ligue des champions : les mains du PSG ont de bons coups à jouer à Porto

Une semaine après une démonstration à domicile contre le même Portugais (33-19), le PSG est rentré à Porto, au Portugal, jeudi soir (20h45). Débuter en Ligue des champions est compliqué et il y a déjà eu trois défaites, mais les Parisiens peuvent réaliser une bonne stratégie en cas de victoire.

Répétez le mouvement de la semaine dernière

Il y a tout juste une semaine, les Parisiens étaient formidables. Ils se sont même approchés de battre le record de la compétition pour des buts à moitié reconnus. A la pause il y a une semaine, Porto n’avait inscrit que quatre buts (18-5). Le gardien champion olympique Vincent Gérard a visé neuf de ses 15 tirs portugais.

Le plus petit nombre de buts accordés en mi-temps a été détenu par les Allemands à Kiel contre Matalrug Skopje en 2015. Ce jour-là, l’Allemand est revenu aux vestiaires avec seulement trois buts (17-3). Si la défense parisienne est aussi efficace que ce jeudi soir, le match se pliera aussi vite que le match précédent.

Le classement s’améliore

Paris n’est pas toujours à la fête dans cette Ligue des Champions. Invincible en Star League, le PSG n’est pas au niveau continental. ” Il n’y a rien de grave. La Ligue des champions est une course de fond. Luka Karabatic s’en souvient. ” Mais avec son précédent succès contre Porto, le PSG est dans les deux premiers du groupe A, qui est directement en quarts de finale. J’ai pu obtenir plus proche.

Avec la défaite de Veszprem (Zaporijia, 29-27) et de Barcelone (Kielce, 30-32), Paris n’est plus qu’à deux unités du deuxième rang occupé par le peuple catalan. « Il faut limiter le nombre de défaites, mais on peut encore finir premiers du groupe, rappelle Luka Karabatic. S’il y avait une nouvelle victoire à Porto, Paris pourrait se rapprocher encore plus de ces deux lieux de qualification avant de recevoir Kielce et un Dyrannahi en particulier dans une semaine.

Porto, pas si facile

Mais attention à Porto aussi. Le match de la semaine dernière n’a pas montré la force de l’équipe, et selon cet avis, il a joué Coubertin dans l’un des pires matchs depuis longtemps. La saison dernière, Paris et Porto étaient déjà dans la même poule. Les Portugais ont soulevé de nombreux problèmes avec les Parisiens dans le match aller de leur salle.

Guidés par les quatre longueurs de repos (16-12), ils sont revenus avec une bien meilleure intention et ont complètement renversé la situation. Paris a acquis des forceps (31-34). Puni il y a huit jours, Porto reviendra avec de meilleures intentions, c’est sûr.