Ligue des champions : Lille domine Salzbourg en tête du groupe G (1-0)


En ce 5e Mardi 23 novembre, journée de la Ligue des champions, Lille a provisoirement mené le groupe G et a franchi une étape importante vers les 16es de finale. Au stade Pierre Mauroy, Mastiff a dominé les Autrichiens 1-0 de Salzbourg, grâce au but de Jonathan David.

Le Canadien a marqué le seul but du match à la 31e minute après un bon travail de Burak Yılmaz. Rosk, qui se rendra à Wolfsburg lors de la dernière journée du 8 décembre, compte un point d’avance sur Salzbourg, deux points sur le Sevilla FC et trois points sur Wolfsburg. Lille attendait une victoire à domicile en Ligue des champions depuis plus de 15 ans. Ils n’ont jamais remporté de match de C1 sur leurs terres puisque trois succès ont été enregistrés à Lens (Olympiacos et AEK Athènes) et au Stade de France (Manchester United). C’est désormais chose faite pour faire plaisir à leurs bruyants supporters !

Lire à nouveauEfforts du lundi-OL-OM : la grande honte du football français

Succès du meilleur buteur de Ligue 1 David

Après le début de la rencontre, Rosk a commencé à souffrir des vagues autrichiennes. Les portiers serbes ont bloqué avec succès le sauvetage d’Ivo Grbić devant Benjamin Shesco (9e) et une frappe du capitaine de Salzbourg Andreas Ulmer. (11ème). Mais petit à petit, les Lillois sont sortis de l’eau pour reprendre le contrôle de l’opération. En l’absence de Jonathan Ikone, comme de Benjamin Andre, l’entraîneur Joslyn Grubenek a créé Burak Yılmaz lors d’une attaque avec le meilleur buteur de League One, David. Au centre de Jonathan Bamba (27e), les Turcs ont insisté et travaillé !

En effet, peu de temps après, il était au point de départ de l’ouverture du score du Dogue Allemand : au service dans le coin de l’eau, il effectuait un fort rush, et après quelques contres lucratifs, le ballon était du sauveur David. Le Losc (1-0, 31e) a atterri au pied et n’a pas ruiné l’offre. Les gens du Nord, qui ne sont pas tape-à-l’œil mais défensivement appropriés, ont été sérieux jusqu’à la mi-temps et ont contenu Salzbourg et ses jeunes attaquants Benjamin Sesko (18 ans) et Karim Adeyemi (19 ans).

Le génie allemand qui a tué la défense lilloise à l’aller, comme son équipe, s’est montré dangereux sur coups de pied arrêtés (62, 66, 68) et est devenu beaucoup plus tranchant après une pause. Pourtant, Lille est derrière Stéphanova avant que cette tentative de Jonathan Bamba puisse être reprise après que le défenseur autrichien (73e) a repoussé devant la ligne de but ou Amadou Onana a glissé (74e).J’ai eu la situation comme le centre. Lille Ross, qui a déjà perdu huit points dans les 15 dernières minutes de championnat, est déchaîné cette fois, enregistrant son deuxième succès consécutif en Ligue des champions et rêvant de son huitième tour de qualification.