Ligue des champions : Quinze ans plus tard, Lille se qualifie pour les huitièmes de finale

J’ai reçu deux des deux. Le football français compte deux représentants en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Assez rare pour goûter l’instant. Même si Lyon et le PSG disputent les quatre derniers matchs du Final 8 de Lisbonne à l’été 2020… Après le PSG, Lille rapporte la victoire de Wolfsburg (3-1) et surmonte les obstacles de la rizière. Pour se qualifier, le champion de France peut se contenter du tirage au sort. Ils ont fait mieux que cela en s’imposant avec brio et une maîtrise impressionnante, notamment en prenant la première place du groupe G. Le double coup de Mastiff où vous pouvez soudainement vous attendre à un adversaire plus abordable à la 8e place. Dans tous les cas, ils bénéficieront d’un match retour de huit jours au stade Pierre Mauroy.

Cette qualification est clairement un très bon coup porté aux peuples du Nord qui n’ont pas commencé avec beaucoup de confiance dans cette campagne. D’ailleurs, dans son histoire, la Ligue des champions a rarement souri aux Ch’tis. En six tentatives, Rosk n’a passé cette phase de groupes qu’une seule fois. C’était de 2006 à 2007, déjà 15 ans après avoir joué contre l’AC Milan dans le groupe avant de jouer contre Manchester United. Claude Puel était sur le banc.

Lille s’efforce de ne pas avoir peur dans l’immédiat, les supporters étant contraints de rester chez eux en raison des réglementations sanitaires allemandes plus strictes. Existe-t-il un meilleur moyen d’y parvenir que de marquer très rapidement ? Lille a décoché un tir puissant sur le but de Burak Yılmaz à la 11e minute. De superbes battements de tambour menés par des contres ouvrent la porte à la huitième de finale. À partir de là, la mission de Joslyn Gourvenek est simple comme bonjour. Les Lillois mettent toute leur énergie sur le gazon pour éviter les craquelures.

Les Allemands étaient si inefficaces et travailleurs que le sérieux et travailleur Ross réussit et ne trembla pas très souvent. Mieux encore : il faut quelques minutes pour retirer le couvercle. Le deuxième but de Jonathan David à la 72e minute. Et, comme si cela ne suffisait pas, Lille a remporté un troisième avec Angel Gomez après six minutes. Et il serait dommage que Wolfsburg préserve ce qui reste en son honneur en réduisant la marque de Stephen (89e) en Suisse. La messe est dite et est souvent dite. “De toute façon, la première mi-temps n’a pas été particulièrement facile. Ravir Jona Sunday David avec un micro de Canal+. En entrant dans l’histoire du club, on mesure ce qu’on a fait. Monter petit à petit. J’y vais. Notre saison est un bon départ et je suis très heureux. “”

Lille conclut l’année du titre de champion de France avec les 16 meilleurs billets pour le football européen. Qu’aimez-vous Au 16e tour, il n’y a pas de choc PSG-reel. Deux clubs d’un même pays ne peuvent pas jouer l’un contre l’autre. Mais plus tard, pourquoi ? Vous pouvez tout faire avec ce moulinet, qui est un superbe moulinet en terre germanique ce mercredi.