LR David Listenerd élu à la tête du maire de France

En étant élu ce mercredi à la tête de la puissante Conférence des maires de France (AMF) en remplacement de François Baroin, David Auditeurs peut enfin se hisser en haut de l’affiche politique. Une dédicace de 52 ans pour l’ancien Président du Palais des Festivals de Cannes. Au cours des dernières années, il est passé d’un rôle de soutien à l’un des meilleurs espoirs des droits des hommes. Casting que LR Maire de Cannes a remporté face à UDI Maire de Thor Philippe Laurent. C’est plus compatible avec Macron que lui.

Fils d’un footballeur et danseur, diplômé de la faculté de droit, se déclarant libéral, et de 1996 à 1999, adjoint au maire de Lons-le-Savonnier (Jura) RPR, Jack Perisard (prédécesseur de François) Il a commencé sa carrière comme Chef d’état-major et Atasher du Congrès. Baloin à l’AMF). « Un jour, j’ai vu une annonce pour une recherche d’emploi dans le journal officiel de la ville. Je l’ai rencontré, sa personnalité m’a séduit », a-t-il ajouté à un ancien conseiller municipal : « David Listenerd m’a tout de suite dit : Je viens étudier dans le Jura mais je ne peux pas rester car je veux être maire de Cannes !! “”

Maire d’Hyper Militant face au Covid-19

Les marathoniens qualifiés sont du genre à connaître le tracé de leur course. En 2001, il devient adjoint au maire de Cannes, notamment en charge du tourisme, du développement économique et de l’événementiel. La délégation principale croisette permet de montrer et d’informer l’étendue de son savoir-faire.

Se concentrer sur la communication et parler confortablement de Ramones comme Balzac est comparable aux stars de cinéma. Si vous le croyez, c’est lui qui a présenté Twitter à Steven Spielberg et Nicole Kidman. Après un tapis rouge, un foulard bleu-blanc-rouge, il succède en 2014 à Bernard Brochand à la mairie de Cannes.

Après avoir promu le porte-parole de François Fillon en 2017, ceux qui se définissent comme ayant des “réflexes conservateurs” ont été réélus en 2020 avec un score nord-coréen de 88% et ses provinces. Les opposants à la municipalité perdent leurs sièges. Cette année-là, il a frappé l’écran. Son inactivité face au Covid-19 – il multiplie la distribution de masques, livre des produits à domicile, active des drones qui pulvérisent des fongicides – et son Une tribune qui a beaucoup attiré l’attention Si le maire de Cannes a cultivé les ambitions du président, en opposition à la spéculation, en opposition à la bureaucratie annoncée au Figaro en novembre.

L’option Listenerd est prise au sérieux dans la famille LR qui a besoin d’être incarnée. Lui-même ne s’est jamais caché vêtu d’une tenue d’élu local. A chacun de ses retours politiques, qu’il dirige sur la colline de San Cassiyan depuis 2008, son discours va bien au-delà des enjeux locaux. « J’aime ça, alors je fais toujours un discours national », explique le meurtrier de Léviathan, dans l’État.

“Listenerd veut être président du monde”

Il se garde bien de démentir les rumeurs sur la possibilité de se présenter pour une association primaire de droite. “Avec une passion pour les affaires publiques, j’ai réussi le cursus. J’étais porte-parole de Hwi Young”, confessait-il mi-mai. Alors s’il pense que l’aventure du président lui semble “irréaliste”, “elle complète l’ego”, il le reconnaît et reconnaît “l’intérêt médiatique” pour lui.

“Le choix de la détermination pour devenir président de la République va bien au-delà de l’envie. Il faut être capable de le faire. J’essaie de démontrer ma capacité nationale à affirmer mes convictions”, a-t-il déclaré. Pour ce faire, il a publié un livre sur la culture en avril et a lancé son mouvement politique, New Energy, en juin.

“L’auditeur veut être le président du monde. Dès qu’il en a l’occasion, il s’y lance”, grince Renault Musurier, président de Paca (LR). S’il n’y a pas de primaire à droite, a-t-il officiellement annoncé à fin septembre qu’il ne serait pas candidat à la présidentielle. Même s’il reconnaissait Macron comme « intelligent et séduisant » lorsqu’il était à Belsey, il « a tout concentré » autour de lui. Il se dit « très en colère » contre les gens.

“Je n’ai plus rien à voir avec Macron. Il vient de m’envoyer un SMS merci de m’avoir envoyé un livre. Il n’a pas dû le lire…”, soupire-t-il au printemps. “Ce n’est pas insultant de dire que le président Emmanuel Macron a du mal à accepter le pouvoir indépendant et la polémique”, accuse-t-il encore. À Lupoint.. David Listenerd, le patron de l’AMF, ne doit pas se contenter de composer les chiffres.