Macron : la présidence française de l’UE peut-elle servir sa réélection ?

Emmanuel Macron n’est pas obsédé par une grande conférence de presse à l’Elysée. Il a été créé en avril 2019 après la crise des gilets jaunes et le grand débat national. Depuis, il ne s’est rien passé. Ce jeudi, le président ouvrira à nouveau la porte de l’Elysée aux journalistes, mais uniquement pour l’Europe. La France prendra la présidence du Conseil européen le 1er janvier et Emmanuel Macron doit être souligné.

Initialement prévues le 1er décembre, ces annonces ont été officiellement reportées par l’Elysée à la fin du mois pour empêcher l’invasion du président de l’UE slovène. Enfin, ils interviennent quelques jours seulement après la fin de la primaire républicaine. “Si vous avez devant vous Eric Siotti ou Valérie Pécrès, vous n’avez pas le même discours européen”, a déclaré l’ancien diplomate Yves Bertoncini, président du Mouvement européen, France, et de l’Association pro-européenne.

Calendrier acrobatique pour le gouvernement

Ce président de l’UE de la France, détenu tous les six mois par différents États membres, garantit un rôle central dans les affaires européennes lors des élections françaises. Le ministre français décide des débats à Bruxelles et promeut les débats européens d’Emmanuel Macron. « Pour tous les présidents sortants, l’action internationale donne une marge aux candidats et souligne le politologue Olivier Costa, le directeur de recherche du CNRS. En ce sens, cela pourrait être une carte à puce pour Macron. Il y en a, mais c’est aussi dangereux car nous devons nous réconcilier. La campagne et la présidence de l’UE comportent un risque réel d’être paralysées alors que la présidence de l’UE est réduite à deux à partir de fin mars. ”

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Les pays qui détiennent la présidence de l’UE du Conseil la reportent généralement lors des élections. La France aurait pu le faire, mais Emmanuel Macron a décidé de ne pas le faire. « La question du report ou de l’avancement de la présidence du Conseil de la France pour ne pas heurter l’élection présidentielle s’est posée il y a quatre ans », admet Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes. Express. Pourtant, le président de la République s’est retrouvé ambigu pour s’annoncer pro-européen puis reporter l’événement. C’est plus acrobatique pour nous, mais nous préparons cette présidence depuis notre discours à Sorbonne Université en septembre 2017, en veillant à ce que la France prenne la tête pendant six mois quel que soit le vainqueur des élections. ”

Lundi soir, lors du 25e anniversaire de l’Institut Jacques Delors, le chef de l’État a expliqué les trois axes du président français : “Résurrection, Pouvoir et Attribution”. Plus précisément, la diplomatie française a œuvré pendant des mois pour que les Européens s’accordent sur des avancées notables. Il peut être inscrit dans les archives du Président de la République. Par conséquent, malgré les dernières réservations du Danemark, l’accord sur le salaire minimum d’Eurostat semble aller dans la bonne direction. Plus délicatement, la mise en place d’une taxe carbone à la frontière européenne est un consensus français et ne plaît pas à tous les Européens, et Paris doit lutter contre ce dossier. La mise en place de la défense européenne sera également au cœur des préoccupations de l’équipe de France.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

503 Échec de la récupération du backend

Échec de la récupération du backend

Maître Méditation :

XID : 716551771


Serveur de cache de vernis


avis

Chronique

Christoph Donner.Christoph Donner

Chronique

Un regard sur l'actualité de l'écrivain Christoph Donner.Christoph Donner

Journal libéral

"Un nuage de colère sociale se construit à l'horizon. Nous devons donc agir à la fois pour la France pauvre exclue du travail et pour les travailleurs pauvres qui sont désormais inquiets et étranglés."Alain Madelin

Chronique

Abnoussé ShalmaniAbnoussé Shalmani