Macron présente ses priorités au président français de l’UE

Lors d’une conférence de presse prévue à 16 heures à l’Elysée, le chef de l’Etat a prévu de mettre l’accent sur l’Europe. Cependant, les journalistes doivent profiter de cette rare occasion pour l’interroger sur des sujets politiques, notamment sa candidature non confirmée à la présidentielle d’avril 2022.

“”La campagne arrivera bientôt“Néanmoins, il continue de marteler le porte-parole du gouvernement Gabriel Atal et défend le chef de l’Etat.”au travail“Jusqu’à la fin du quinquennat.

Avant de répondre à la question, Emmanuel Macron explique pourquoi la France attache une grande importance à la présidence semestrielle 13 fois depuis les années 1950 et les 27 premières fois depuis 2008.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Célébré par le son de l’hymne national de l’UE depuis son élection en 2017, le président a déclaré :Nationaliste” Lorsque “Populiste“Et saluer les progrès réalisés en 27, dont le plan de relance post-Covid 19 de 750 milliards d’euros adopté en 2020.

“”L’identité d’Emmanuel Macron est que personne ne peut le contester, à droite ou à gauche, et il le portera aux élections.“, raconte un membre de ses assistants.

Le chef de l’Etat a annoncé lundi que les priorités du président français, dites PFUE, s’articulent autour de trois axes.Renaissance, pouvoir, affiliation“.

La reprise économique est “avoir besoin” de “Réponse à la crise« À propos du Covid-19, il a évoqué la nécessité de renforcer le pouvoir de l’UE, notamment militairement, en la rendant plus autonome.

Pour lui, “La souveraineté européenne renforce la souveraineté française“Elle est dotée de 26 partenaires pour protéger les intérêts du monde plutôt que seule.

Mais il a ditAttribution“Les Français dans l’UE”Étiol“Les dernières années.

-Calendrier chargé-

Devant la presse, il a développé ses idées pour réformer l’accord de Schengen, “Forfait climat“Les taxes sur le carbone régulent mieux les géants du numérique, harmonisent les salaires minimums et reconstruisent.”Traité d’amitié avec l’Afrique“.

Pour cette raison, des dizaines de rendez-vous sont prévus, principalement dans les trois premiers mois, pour l’élection présidentielle. Ils débutent par un discours, suivi d’un débat au Parlement européen le 19 janvier.

Mais si le président remplaçant donne de l’élan à une priorité particulière, construire un consensus à 27 n’est en aucun cas chose aisée, limitant la maniabilité de la France.

Par conséquent, PFUE “Peut prendre beaucoup d’énergie“Emmanuel Macron met en garde la majorité des responsables alors qu’ils doivent déjà prendre le contrôle des affaires nationales pendant la campagne.

“”J’espère que la présidence française ne sera pas le moment de la communication pendant trois mois“Averti mardi le président LR de la commission des affaires européennes du Sénat Jean-François Lapin.

Selon le sondage Odoxa du Figaro, les Français sont deux fois plus nombreux (32 % contre 15 %) à penser que la présidence de l’UE sera un atout plutôt qu’un handicap d’Emmanuel Macron, avec 63 % de candidats. leurs choix de vote.

Le candidat écologiste Yannick Jado a regretté mercredi.La France n’a pas choisi de changer la date de l’élection présidentielle par élection présidentielle (…) Il y a eu un biais et il s’est réduit à deux“.

A l’extrême droite, Eric Zemmour interroge Emmanuel Macron.Imposer le principe d’immigration non-immigration vers l’Union européenne“.

L’agenda européen du chef de l’Etat sera chargé jusqu’à Noël à la réception du nouveau chancelier allemand Olaf Scholz, qui effectuera vendredi son premier déplacement international à Paris.

Lundi, il se rendra en Hongrie pour rencontrer le Premier ministre souverain Victor Oban avant le sommet européen des 16 et 17 décembre.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Parallèlement, Emmanuel Macron a préparé une conférence de presse en échangeant avec deux dirigeants de l’UE : la présidente de la Commission Ursula von der Leyen lundi et le Conseil européen à l’Elysée jeudi Michelle avant de déjeuner avec le président Charles.


avis

Chronique

Christoph Donner.Christoph Donner

Chronique

Un regard sur l'actualité de l'écrivain Christoph Donner.Christoph Donner

Journal libéral

"Un nuage de colère sociale se construit à l'horizon. Nous devons donc agir à la fois pour la France pauvre exclue du travail et pour les travailleurs pauvres qui sont désormais inquiets et étranglés."Alain Madelin

Chronique

Abnoussé ShalmaniAbnoussé Shalmani