Manchester City est prêt pour le choc du PSG

La vie sans Kevin De Bruyne. Le stratège belge de Manchester City devra s’arrêter pendant 10 jours car il n’a jamais été testé positif au Covid-19 à son retour en sélection cette semaine, et sera une grosse absence de la rencontre de Ligue des champions avec le PSG mercredi. Ils disposent à la fois d’un effectif quantitatif et qualitatif pour pallier son absence, même si son sens de la passe et son efficacité face au but sont méconnus du public.

Ce dimanche, lors de la 12e journée de Premier League face à Everton, les Mankuniens ont une nouvelle fois montré leur sensation collective de gagner facilement (3-0) devant le deuxième club de Liverpool. Très vite, les hommes de Pep Guardiola confisquent le ballon et dominent l’adversaire. Techniciens espagnols, 4-3-3, avec la nouvelle pépite britannique Cole Palmer (19 ans tourné vers l’international) pour le compte d’Aymeric Laporte, Rodri, Gundoan, et De Bruyne associé à l’axe central John Stones.Je l’ai exprimé clairement . Le milieu et Sterling, Silva et Foden attaquent. Le défenseur central portugais Ruben Dias et le milieu de terrain algérien Riyad Mahrez étaient sur la touche.

Manchester City commence logiquement à marquer après quelques avertissements sur le but d’Everton, dont une tête de Bernardo Silva sur la Crossbar de Pickford (29e). A 30 mètres du but adverse, Cancelo adresse à Sterling une passe de 1 mm de profondeur, et Sterling reprend aussitôt dans la lucarne de Pickford (1-0, 44′). Au retour des vestiaires, Rodri a marqué un break sur une frappe de 20m (2-0, 55e), et Bernardo Silva a terminé la rencontre (3-0, 86e) dans un beau mouvement de poule (3-). place) a aggravé le score. 3-0, 86e). Grâce à son huitième succès en 12 matchs, les Mankuniens sont revenus à la deuxième place, à trois unités du leader Chelsea. A l’Etihad Stadium mercredi, ils voudront éliminer leur défaite du match aller (2-0) au Parc des Princes le 28 septembre. La première place du groupe est en jeu et le choc s’annonce passionnant.