Marché de Noël de Strasbourg : Système d’hygiène strict


N.-É.Dispositif prévu pour le marché de Noël de Strasbourg le vendredi 26 novembre, le pass sanitaire n’est obligatoire que pour les repas, “répondant à la demande du gouvernement” et non affecté par l’annonce du ministre de la Santé, a indiqué jeudi la municipalité. Selon ce dispositif, validé par le Bas-Rhin et la Mairie, le masque est obligatoire sur le marché strasbourgeois, qui accueille traditionnellement environ 2 millions de visiteurs par mois. Par conséquent, un laissez-passer n’est nécessaire que pour accéder au “food court”, le seul endroit où les visiteurs peuvent dîner.

“Les systèmes de santé qui ont été construits et déjà en place en collaboration avec l’Etat répondent aux demandes du gouvernement”, a déclaré Guillaume Ribsig, directeur adjoint des événements, notamment à la mairie de l’Ecosystème, sur Twitter. L’Agence France-Presse a indiqué à la mairie que le marché de Noël de Strasbourg, grand événement touristique annulé l’an dernier en raison de l’épidémie de coronavirus, devrait ouvrir vendredi. Dans un communiqué diffusé dans la soirée, la municipalité a confirmé que le dispositif était conforme à l’annonce du gouvernement.

“La police municipale et nationale procède à des contrôles réguliers et systématiquement des amendes pour les manquements à ces règles”, affirme-t-elle, avec une amende de 135 € pour les manquements au port du masque. Des points hebdomadaires entre les mairies, les préfectures et l’Agence de santé communautaire (ARS) seraient organisés tout au long du marché de Noël “pour évaluer et faire évoluer ce dispositif en fonction de l’état de santé”.

Lire à nouveauProvence : Marché nocturne, dernier espoir des artisans

Pass sanitaire obligatoire introduit sur les autres marchés de Noël

Dans une annonce visant à stopper la cinquième vague de Covid-19, Olivier Véran a le pouvoir d’obliger le gouverneur à porter des masques lors d’événements en plein air comme les marchés de Noël (…) et les seconds marchés de jeudi. Sera donné.» Les « produits d’occasion » et le pass santé sont éligibles. Le maire de Colmar (LR) Eric Straumann a exprimé son mécontentement après ces annonces à la veille de l’ouverture du marché de Noël. “Le ministre de la Santé vient d’annoncer que le marché de #Noël sera soumis à la #passsanitaire. Je demande l’aide de l’Etat pour financer ces contrôles. La dépense est estimée à 80.000 €. “Masu”, a-t-il écrit sur Twitter.

“#PassSanitaire dont les marchés de Noël ! (#Véran) Ils veulent vraiment tout détruire !”, a ajouté l’ancien candidat à la présidentielle Florian Philippot. Dans ce cadre, le marché de Noël des Mets avait déjà instauré un pass sanitaire obligatoire, similaire à celui du petit village typique de Kaisersburg à Oran, qui a annoncé des mesures la semaine dernière.

Lire à nouveauComment Strasbourg tente de sauver les vacances après s’être fait voler le marché de Noël