Marine Le Pen : “Le gouvernement n’a pas cessé de mentir pendant la crise sanitaire.”

L’épidémie de Covid-19 est nettement avancée en France. L’incidence a explosé dans plusieurs secteurs, notamment l’Ardèche et les Lelandes. En moyenne, calculé sur 7 jours, le nombre de cas par jour a presque doublé en une semaine, dépassant désormais les 18 000, contre 10 000 il y a une semaine. Le Premier ministre Jean Castex a été diagnostiqué positif au Covid-19 lundi soir.

Marine Le Pen : “Le gouvernement a rendu public l’énormité de ce vaccin.”

Marine Le Pen a déclaré ce mardi matin à France Inter : “Le vaccin peut-il empêcher la circulation du virus”, rappelant que le vaccin “contribue à prévenir les formes graves de Covid”. La réponse est non. ” “C’est normal car il y a une crise de confiance entre la France et leur gouvernement, et le gouvernement a menti tout au long de cette crise sanitaire”, a poursuivi le candidat à la présidentielle RN.

Dans le cas de Marine Le Pen, “le gouvernement a annoncé une énorme quantité de ce vaccin”. « Dans la rediffusion de ce matin, j’entendais encore Jean Castex expliquer que le vaccin permettrait d’attraper le Covid et l’empêcherait d’infecter les autres. C’était un mensonge, pourquoi mentir à la population. Vous voulez l’avoir ? », ai-je demandé à MPRN. “Les personnes qui prennent deux doses ne risquent plus de tomber malades”, a déclaré Jean Castex sur TF1 le 21 juillet.

Service limité. 2 mois pour 1 € sans engagement

Marine Le Pen précise qu’aucun point de passage sanitaire n’a été trouvé dans ces conditions. “A quoi ça sert, sinon en même temps laisser la population sous forme de contraintes inutiles et déséquilibrées ?”, s’est-elle interrogée, estimant qu’il n’y avait pas eu de “réponse” de la part du gouvernement. Le candidat à la présidentielle estime également que la dose de rappel du vaccin est “que chacun soit libre” dans la mesure où “c’est sa propre vie qui est en jeu”.

Gerald Dalmanin : « Il y a eu un assouplissement du contrôle sanitaire des laissez-passer en septembre et octobre.

Par ailleurs, Gérald Darmanin, interrogé à l’Inter français ce mardi matin, a reconnu “un assouplissement du contrôle sanitaire des laissez-passer en septembre et octobre”. Il détaille :

La gestion est avantageuse pour le ministre de l’Intérieur. « Ensuite, les restaurateurs et hôteliers appliqueront la gestion des cartes de santé, sinon d’autres pays limiteront leur liberté de commerce et nous devrons le faire. Liberté de vie et personne ne veut revenir à cette situation.

Sebastian Le Corne : “Quand on est ministre, on rencontre plus de monde, donc on a plus de chances de tomber malade.”

Interrogé sur France 2 sur la positivité Covid-19 du test de Jean Castex ce mardi matin, Sébastien Le Corne a déclaré : “Quand on est ministre, on rencontre parfois plus de monde, donc mathématiquement. Pour augmenter le nombre de chances de tomber malade.” “Dans le cœur de beaucoup, on voit que chacun de nos concitoyens en France et à l’étranger a un aspect de” Covid est derrière nous “, qui se souvient de nous”, a poursuivi le ministre des Affaires étrangères.

Alors qu’à Guadloop, le défi des obligations vaccinales des soignants a dégénéré en une grave crise sociale, “la mission première est de rétablir l’ordre”, a expliqué Sébastien Lecorne. “Les gens veulent la sécurité et un retour à l’ordre public”, a-t-il ajouté. Des renforts de police sont arrivés lors d’obstacles, d’incendies et de pillages après un week-end interrompu par des violences. Si le problème du déplacement de quelques ministres en Guadeloupe se pose « à partir de vendredi matin », alors après avoir finalement échangé des élus locaux avec la police, « s’y rendre est désormais particulièrement important pour la police. Cela semblait indiquer une surcharge », a justifié Sébastien Lecorne. . Je promets d’aller en Guadeloupe. “Chaque fois qu’il y a une grosse crise sur un territoire étranger, j’y vais”, a-t-il rappelé.

Eric Chiotti : “Aucun moyen n’est à exclure pour restaurer l’autorité républicaine.”

Le candidat à la présidentielle Eric Ciotti par l’intermédiaire du Parlement LR a également appelé au rétablissement de l’ordre public et des bonnes mœurs “au plus vite” face aux violences en Guadeloupe. “Alors qu’il y a une volonté d’attaquer et de détruire la république, il faut mobiliser tous les moyens pour garder ce territoire de la république dans la république”, a déclaré le député LR, notamment entre les mains d'”experts du handicap”.

Application L’Express

Analyse de suivi et décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Selon Eric Chiotti, “aucun moyen ne doit être exclu pour restaurer l’autorité républicaine”. “Il faut mobiliser tous les moyens dont le pays dispose, et l’armée en fait partie”, a suggéré l’adjudant des Alpes Maritimes.


avis

Chronique

Frédéric Filloux est chroniqueur à L'Express et rédacteur en chef de Monday Note.Frédéric Phillow

Tête d’étoile

Stéphane ValenskiStéphane Valenski

Chronique

Rama Yade, vice-président du Parti radical (PR), 10 mars 2012.Sylvain Fall

Chronique

Crédit : LAURA ACQUAVIVAChristoph Donner