Métro bondé, stade bondé, trophée de la Coupe du monde de rugby 2023 : le Stade de France booste les All Blacks

« Allez à Bruce, allez à Bruce ! La voix de Frédéric traverse le silence relatif typique de ces rames de métro bondées, chacun évacue vers ses pensées, et ses corps sont par d’autres voyageurs. Mais les partisans de ce blues, venus de Perpinyan avec ses épouse Séverin, n’allez pas attendre que la ligne 13 du métro à Paris le dépose à côté du Stud de France et se mette à crier. ..

“Cela fait trois ans que je suis venu ici à cause de la crise sanitaire, et on va en profiter pleinement”, a déclaré un couple d’une cinquantaine d’années. Surtout depuis la rentrée, on a réussi à avoir un ticket noir. Ils ne sont pas les seuls à avoir des idées. Pour la première fois depuis que le Royaume-Uni a été accepté pour lancer l’édition 2020 du Tournoi des Six Nations, le Stade de France affichait complet. Plus de 79 000 personnes se sont rassemblées dans le quartier Dio Nussian, ce qui le montre. Près de trois heures avant le coup d’envoi du choc, les abords du Stade de France sont dans le noir.

Son et lumière, Léa Seydou et Haka

Le bar est plein, avec des excentriques hilarants avec des lunettes clignotantes et des perruques luxueuses, une file de supporters à travers l’entrée du stade et tous les classiques. En raison du besoin de richesse massive, la FFR a recommandé aux spectateurs de venir deux heures avant le début des hostilités pour ne pas rater le haka et le premier tacle.

Le message est assez compris. Quand une partie des XV de France rentre aux vestiaires à 20h20, le stade est déjà bien rempli en reprenant “Take Me” de Charles Aznavour. Juste avant le spectacle son et lumière, Fabien Galthié crie les noms des joueurs alignés, puis quand l’actrice Rhéa fait une présentation sur le Trophée Webb Ellis, qui sera décerné au champion du monde en 2023, il est blindé. Seydoux et l’ancien All Black Jerome Kaino.

Il sera euphorique avec la boucle a cappella de la Marseillaise et le haka considéré en silence. Il nous donne l’envie de regagner du temps jusqu’au 8 septembre 2023 et les retrouvailles avec les All Blacks pour débuter cette Coupe du monde tant attendue.