Motos : Bruit, Vitesse, Collisions… Le Supercross est de retour à Paris La Defense Arena

N’oubliez pas vos bouchons d’oreilles. Vous en aurez besoin à la Paris La Défense Arena ce samedi. Paris Super Cross est de retour dans l’arène. Et il y a du bruit, de la colère, etc. C’est une bonne chose alors que l’arène est presque pleine, ce que recherchent des milliers de fans prévus pour cette opportunité. Seule une poignée de billets sont en vente ce vendredi. placer de l’événement. Annulé pour cause de Covid reporté du 6 au 27 novembre dernier, le Paris Super Cross est programmé.

« Paris a dû faire l’impasse sur l’édition 2020, mais tout a été fait pour que le Supercross soit à nouveau à l’honneur dans la capitale, seule ville européenne à accueillir cette année l’International Supercross. L’organisation précise. Un pass sanitaire est nécessaire pour accéder à la salle. Je porte aussi un masque. Rappelons brièvement ce qu’est un super chiffon. C’est un dérivé du motocross né aux États-Unis dans les années 1970. Il se dispute sur des bumps, des trucks artificiels placés en indoor avec des virages serrés. Le spectacle est garanti.

Et cela commence en force avec l’ouverture de l’après-midi, une démonstration de Franky Zapata de Flying Man de l’autre côté de la Manche sur Flyboard Air. Cette fois, il survolera un camion de motards au-dessus de la foule.

Une grande quantité de terre assemblée et démontée la nuit

Oh c’est vrai. Il a fallu autant de nuits que trois jours pour suivre un grand nombre de Terres cette semaine. Et du samedi au dimanche soir, tout est à démonter pour les rugbymen de course qui évoluent dans le Top 14 dimanche après-midi. C’est invisible, mais c’est peut-être le véritable exploit du Supercross. « Les restrictions de déplacements sont toujours en vigueur, et les organisateurs innovent et réagissent face aux décisions de certains managers de ne pas autoriser les pilotes à voyager hors de la frontière des semaines avant la reprise du championnat. J’en avais besoin », redémarre ce dernier. Il y aura donc beaucoup de pilotes américains à Paris, emmenés par des Français et des Australiens, dans les prochains jours ! Marvin Muskin et Chad Reed sont tous deux basés dans l’Atlantique et seront les têtes d’affiche de l’événement, choisissant de poursuivre leur carrière. “”

Le nom du terrain n’est probablement connu que des fans de Super Cross. Mais dans leur domaine, ce sont de vraies stars. Ainsi, ce samedi après-midi Paris attend Justin Brayton, qui a déjà remporté le championnat à Paris. Antonio Cairoli, 9e champion du monde de motocross. Champion du Monde Adjoint MXGP Romain Febvre et nouveau Champion du Monde MX2 Maxim Renault. Une catégorie pour parler aux passionnés quand il n’y a personne d’autre. Plus de noms ?

L’organisateur a déclaré : « En SX1 comme en SX2, il y a beaucoup de Français derrière la grille de départ. Ils insistent sur un communiqué. Dans la catégorie reine, le champion 2022 Maxim Despray sera le pilote du Championnat de France, Thomas Lamet, Gregory Aranda, Nicholas Aubin. , Sedricks Baylas, Adrian Escofier et Anthony Bourdon seront présents. Pour la SX2, le titre se jouera à Paris car l’épreuve constitue la finale du Championnat de France. Julian Rusary est en position de force, mais aux côtés de ses rivaux habituels Calvin von Vieille, Arnaud Orbin et Bryce Meyrin, c’est un trio de jeunes candidats issus de plusieurs championnats américains et européens. Vous retrouverez : Lucas et Sacha Konen, toujours, et leur coéquipier Quentin Prunier. Dans chaque catégorie, le programme comprend deux courses de sprint et une finale, et le pilote SX1 a une journée sur une Super Pole traditionnelle. Commence par “”

Le Paris Super Cross se déroulera ce samedi sur une journée, avec une salle ouverte au public à 10h30 et la compétition se déroulant de 14h30 à 18h10. La chaîne “Automoto” sera diffusée en direct à partir de 14h30. Il est présent dans les forfaits Orange (Channel 186), Free (Channel 180), Bouygues (Channel 191), SFR (Channel 125) et Canal + (Channel 127).