National : Créteil et Chambly restent dans le rouge

Après quelques semaines, vendredi soir est toujours aussi décevant pour les représentants d’Ile-de-France et de National Oise. Le Red Star, influencé par le Covid, a reporté le match à Boulogne. Cependant, Chambly, absorbé à Saint-Brieuc (1-1) et Créteil et perdu au Mans (2-3), reste dans la zone rouge aux 15e et 16e places.

Choses à retenir

Scénario cruel CréteilMalgré 10 tirs, dont 8 cadrés, il est battu par Le Mans pendant un temps additionnel (2-3, 90+3). L’équipe de Christrian, qui a terminé le match 9-10 (2 rouges) après s’être fait voler Mandanda, Ndiae, Soare, Pemberet, Cergi et Diara (covid et blessés), est revenue deux fois derrière le score. Merci à Alexis Araujo pour le doublé.

Kevin Farard peut regretter ses trois occasions manquées. Même si la pire attaque de National (12 buts avant ce match) a inscrit un doublé, l’équipe reste très vulnérable. S’il parvient à remporter le duel (85e) avec Donisa (ex-Red Star), le formé à l’OM Riffimandanda, doublure de Roman Canyon, sera crucifié au contre signé par Beg. Il était une fois, Créteil ne méritait pas ça. Le Mans a remporté le stade Dubauchel pour la première fois en neuf matchs.

Pas encore réussi Chambly Ceux qui n’ont pas gagné la série de 7 matchs (2 nuls, 5 défaites) depuis le 22 octobre. Pourtant, les joueurs rétrogradés de L2 ont trouvé des ressources pour égaliser au moins en fin de match contre le Saint-Brieuc de Guillaume Heinley (1-1, 85e). Chambly a été mené par un penalty transformé par Théo Bourdeaux (0-1, 33) et a trouvé la barre à deux reprises par Joanne Acassou (42, 72). L’équipe de l’Oise reste rétrogradée (15e) et le quasi derby qui se tiendra au Red Star vendredi prochain est d’une grande valeur.

Joueur : Alexis Araujo

Le petit milieu offensif de Créteil (1,68 m) a doublé pour fêter son 100e match en carrière au National. Araúho, 25 ans, a inscrit son premier but en championnat avec Créteil, arrivé cet été. Mais cela n’a pas suffi à Créteil pour s’imposer. Le Franco-Portugais formé à Lille a disputé 37 matches de L2 contre le Gazelec Ajaccio, également joué à Dunkerque, Boulogne, Lyon du Cher et Kebilly RM, face à l’entraîneur christrien Emmanuel Dacosta.

Numéro 3

Le nombre de cartons rouges entre Créteil Ryuman. A quelques minutes du début du match, Créteil a expulsé Ndinga (53e) et Julien Serrano de deux cartons jaunes, dépassant leur engagement en phase d’attaque (85e) et terminant le match 9-10. Inévitablement les débuts de rêve de Serrano, ancien défenseur de Monaco qui a remporté la Coupe Gambardera en 2016 lors de son premier match de championnat face à Créteil. Il y en a eu beaucoup, et Créteil a breaké à la 93e minute.

Feuille de match

Créteil Ryuman 2-3 (0-1)

Cibler. Créteil : Araujo (50e, 69e) ; Le Mans : Dellien (9e), Laurei (54e), Beg (90e + 3e).

Expulsion des paysans. Créteille : Nuginda (53e), Serrano (85e) ; Le Mans : Valdin (60e).

Créteil : Cagnon-Fofana (cap.), Dabo, Belkouche, Nguinda-Pereira, Baptista, Mokdad (Serrano, 79e)-Araujo (Aouladzian, 79e), Farade, Diarra. Entrée : Da Costa.

CHAMBLY-SAINT-BRIEUC 0-1 (0-1).

Cibler. Chambly : Heinley (85e); Sunbruke : Bourdeaux (33e sp.)

Chambly : Pinoteau-Santini (Bertier, 81e), Camello, Caramoco, Dorsey-Umdenstock, Beaulieu, Kirick, Diaco (Heinley, 63e)-Saw (Vincent, 68e), Akasuu. Entrée : B Ruji.