“Nouvelle déco, nouvelle ambiance” : Buffalo Grill délaisse les indiens et les cowboys

C’est la fin des indiens et des cow-boys. Buffalo Grill dit adieu aux deux inspirations qui ont dirigé l’entreprise depuis le début. Face à une crise et obligée de se réformer, la chaîne de restauration rapide, notamment reconnue sous la forme d’un triangle de restaurants, a adopté une toute nouvelle ambition de devenir une “maison de barbecue”.

Avec le Buffalo Grill, où le grill est déjà roi, rien ne change.Salade de bienvenue pour faire plaisir aux clients enthousiastes Sujet de la page Facebook, restant. Selon les informations de BFM TV, seule la décoration a changé et 80 millions d’euros seront investis dans la modernisation du restaurant. « Bye-by-Far West, New Decoration, New Ambiance » résume la marque dans des spots publicitaires.

Les grillades Buffalo sont désormais obligées de se réinventer pour attirer à nouveau les masses. Les ventes de la chaîne ont chuté de 40 % en 2020, soutenues par le Covid-19, qui a dû fermer ses restaurants pendant des mois. Réduit le pays et des centaines d’emplois.

Comme le rappelle BFM TV, la chaîne de restaurants, fondée par l’homme d’affaires Christian Picard en 1980, existe depuis le début. dîner Bord de route à l’américaine. L’entreprise a alors profité de la fermeture de la station totale pour la mettre en place rapidement. L’enseigne compte aujourd’hui plus de 300 restaurants dans toute la France. Même après l’acquisition du restaurant Courtepaille en septembre 2020, l’appétit de la chaîne n’a pas été compromis.