OL-OM : “Heureusement, j’ai emmené mon fils au rugby au lieu du foot”, confie Roxana Malacineanu.

La ministre des Sports Roxana Malacineanu mardi matin place Beauvau dans les 48 heures de violences inacceptables qui ont nui au match entre Lyon et Marseille avec les homologues de l’intérieur Gérald Darmanin et Eric Dupond Moretti. nuit.

Avant de se rendre place Beauvau, Roxana Maracine Anu était une invitée de RMC tôt le matin. Un ancien nageur y a déjà laissé tomber une petite phrase qui fait parler. “Mon fils de cinq ans joue au football. Elle dit que ce que nous vivons au niveau de la diversité dans cette relation avec les éducateurs est extraordinaire, mais chaque fois que nous allons au stade en tant que ministre. Je suis content d’avoir emmené mon fils à le rugby au lieu du football. “”

Le ministre continue. « J’aime les matchs en équipe de France quand j’ai les moyens d’emmener mes enfants au match, mais je n’aime pas les matchs en club. Aujourd’hui, évidemment, je fais confiance à la relation que les clubs établissent avec les groupes de supporters. C’est là qu’il faut progresser. , car les supporters du club font partie d’une équipe professionnelle et doivent être pris en charge par le club en question. “”

Dans une autre partie de l’interview, Roxana Maracine Anu évoque des solutions pour sauver le football français dans la tourmente après une nouvelle bourde ce week-end. Nous devons inspirer la ligue pour rassembler les clubs et mettre ce sujet à l’ordre du jour. Six cas sont graves en 14 jours. Il faut passer à l’action, parler d’une même voix, et surtout se mettre d’accord sur la position qu’ils doivent prendre : comment agir ou intervenir ? Comment l’arbitre peut-il prendre une décision plus facilement ? “”

Elle déclare également : Les clubs peuvent obliger leurs supporters à interdire le stade, comme l’a fait le RC Lens. Il montre déjà un nouveau lien, la prise en compte des supporters par son propre club, et chacun s’engage à l’appliquer à son propre club. “”

Le ministre répond à nouveau à la question : « Pourquoi la loi édictée ne fonctionne-t-elle pas ? » : « Je répète Malassinanu car elle ne s’applique pas. La loi Larrivé votée en 2016 est un supporter du club. club doit assumer la responsabilité du groupe de ses supporters, ce qui me paraît évident. Dans les coulisses, on applique la loi de façon plus appropriée. J’ai promis de le faire. Je ne peux pas tout attendre de la nation. Chacun doit prendre ses responsabilités. Aujourd’hui , c’est au monde du football de se poser la question. “”