OM : Jorge Sampaoli, le temps du premier doute


N.-É.Après un recrutement passionnant et un début de saison étincelant, l’OM semble à bout de souffle. Pocaea n’a remporté que deux victoires lors des 12 dernières rencontres tous tournois confondus, et semble s’aligner progressivement sans prolonger l’été indien. La défaite de cette semaine en Ligue Europa est encore loin de l’ambition si cet OM ne s’est pas compromis en Ligue 1 à la 5e place provisoire avant de jouer contre Troyes ce dimanche soir (20h45).Indique qu’ils sont séparés. potentiel. Steve Mandanda et sa famille ne devraient plus perdre de temps à chercher une place en Europe dans la très puissante Ligue 1 derrière le PSG.

Evidemment, l’accent est mis sur Jorge Sampaoli, qui a bénéficié d’une période d’adaptation et d’une période de transfert conséquente pour répondre à ses besoins. L’efficacité est l’un des gros points noirs de cette première partie de saison si l’OM sait se montrer séduisant et conquérant dans le jeu. Au RMC, Valentin Longer a expliqué que son entraîneur argentin est très exigeant, mais qu’il lui faut encore du temps pour assimiler tous les principes d’un ancien entraîneur de Séville. “Nous utilisons le système, une philosophie de jeu qui nous expose beaucoup. Il y a quelque chose qui n’a pas encore été complètement absorbé. Vous pouvez le voir sur le terrain dans un jeu où cela se sent un peu plus, mais nous nous amusons. Jouez Parfois un peu trop, mais tout est positif pour nous. Mais malgré cette bonne humeur perceptible, certains éléments de l’effectif d’Olympia sont toujours les leurs. J’ai du mal à trouver une place.

Milik inconnu

L’exemple de Gerson est important. Les Brésiliens embauchés pour 25 millions d’euros cet été n’ont pas pu faire face à cet investissement important. La question de sa position s’est d’abord posée pour expliquer ce départ pessimiste, mais une fois installé dans son rôle prioritaire, l’international Auri Verde n’a pas non plus convaincu. .. Il se rencontre comme une ombre en ce moment, mais l’OM a besoin d’un aperçu de son profil au Brésil, avec la quantité de jeu et de personnalité. Alors, est-il difficile de s’adapter aux efforts demandés par Sampaoli ?

Dans un autre record, l’attaquant Arkadiusz Milik semble être à contre-courant de ce que veut son entraîneur. Paul est le 9e et peut rester dans la zone de vérité car son entraîneur exige de la mobilité, des appels constants et une participation active dans la presse. Et la question arrière/milieu droit, restée assez floue pendant quatre mois, n’est pas encore réglée. J’ai vu des milieux de terrain venir combler cette pénurie, et le spécialiste des postes Pol Lirola a été embauché pour combler cette pénurie.

Trouver le bon équilibre

Faut-il y voir le signe que l’idéalisme « sampaorien » est infiniment inapplicable ? Dans une interview accordée à Latersera en 2015, Sampaoli, alors entraîneur chilien, expliquait pourquoi il se concentrait sur le centre de ses pensées. Par conséquent, un plus grand engagement était nécessaire. Le football s’éloigne de l’amateurisme, il faut donc le stimuler aussi. J’avais l’habitude de garder plus de couleurs et de maillots. Maintenant c’est différent. Persuader un joueur qui a beaucoup d’argent est très compliqué. « Son effectif actuel compte à la fois des joueurs talentueux comme Dimitri Payet et des éléments pouvant assurer cette activité recherchée comme Mattéo Guendouzi. Les équations sont complexes mais se résolvent. Ce n’est pas impossible.

Lire à nouveau Ligue des champions-PSG : la peur du ventre

En troisième de saison, Jorge Sampaoli dispose d’un moyen spécifique pour mobiliser son groupe. L’opportunité de remporter la Conference League sur la scène continentale et de donner du temps de jeu à toute l’équipe est une opportunité à ne pas manquer. En Ligue 1, le rebond de l’OM passe par une continuité et un schéma que le joueur peut lire. Et Sampaoli a commencé à éroder sa crédibilité parce qu’il a confondu ses plans et n’a pas apporté suffisamment d’équilibre. Si les supporters marseillais ont fait preuve de patience jusqu’à présent, la pastorale ne devrait pas être en danger à peine huit mois après son arrivée.